Navigation article

Mutualité

« 500 000 Français ont renoncé à leur mutuelle »

Anne-Marie Thomazeau
Etienne caniard
© Marta NASCIMENTO/REA

L'accès à la complémentaire santé recule pour la première fois. En 2012, 3,3 millions de personnes n'en n'ont pas, soit 500 000 de plus qu'en 2010. Or, sans complémentaire santé aujourd'hui, il est très difficile de se soigner car l'assurance-maladie obligatoire ne couvre, en moyenne, que 55 % des soins de ville et des dépenses courantes de santé.

« C'est un chiffre qui devrait alarmer nos gouvernants quand on sait que le renoncement aux soins est deux fois plus important pour les personnes ne bénéficiant pas d'une complémentaire », a insisté Etienne Caniard, lors de sa conférence de presse de rentrée du mardi 30 septembre 2014. Il rappelle que le recul des adhésions à une mutuelle survient à un moment où les taxes pesant sur les complémentaires santé sont passées de 1,75 % en 2005 à 13,27 % en 2012. « C'est excessif  », estime Etienne Caniard, qui précise que le surcoût des taxes pour un adhérent est de l'ordre de 80 euros par an. « Ces taxes ont un impact direct sur le coût des complémentaires santé et donc sur le pouvoir d'achat des Français. » Le président de la Mutualité française propose, comme il l'a déjà fait à de nombreuses reprises, que le gouvernement abaisse la taxe sur les contrats solidaires et responsables de 7 à 5 %.

A quoi sont affectées ces taxes ?  « A alimenter des secteurs sur lesquels l'Etat s'est désengagé, explique Etienne Caniard, en particulier le fonds Cmu. A l'origine, celui-ci était alimenté à 80 % par l'Etat et à 20 % par les complémentaires santé. Aujourd'hui, les complémentaires santé le financent à 92 %. »

Le tiers payant doit être généralisé

Pour permettre à l'ensemble des Français de pouvoir se soigner normalement, la Mutualité est favorable à la généralisation du tiers payant, qu'elle a déjà mise en place concrètement avec 90 000 professionnels de santé (100 % des pharmaciens, 50 % des infirmières, 45 % des centres de santé et des orthophonistes) : « Le tiers payant est un outil efficace permettant de faciliter l'accès aux soins. La difficulté d'avancer les frais est la deuxième cause de renoncement aux soins des patients », estime Etienne Caniard. « D'ailleurs, en Europe, précise t-il, 25 pays sur 28, en dehors de la France, la Belgique et le Luxembourg, le pratiquent en médecine de ville avec succès. C'est pourquoi nous sommes favorables à sa généralisation, prévue dans le projet de loi santé. » Il tient à rassurer les professionnels de santé sur la simplicité du dispositif : « Les médecins sont là pour soigner leurs patients et non pas pour faire des papiers... Voilà pourquoi nous sommes en mesure de garantir, dès 2017, la mise en place d'une solution technique simple et efficace, tant pour les professionnels de santé que pour les patients. »

Limiter les dépassements d'honoraires

En 2013, les dépassements d'honoraires des médecins libéraux sont en hausse de 2,9 % et atteignent 2,7 milliards d'euros. Ils représentent un frein puissant à l'accès aux soins, estime Etienne Caniard. Ce denier déplore que la procédure de sanctions des dépassements excessifs mise en place en 2012 ait été limitée. La Mutualité demande que tout soit mis en œuvre pour valoriser le contrat d'accès aux soins avec les médecins (Cas), qui garantit une maîtrise de l'évolution des dépassements d'honoraires.

Vos réactions

Sur le même sujet

Mutualité

Une mutuelle, comment ça marche ?

Une mutuelle n'est pas une assurance, elle ne rémunère pas d'actionnaires. Les bénéfices servent à offrir de meilleurs remboursements aux adhérents.

Mutualité

Solimut Mutuelle de France : appel à projet pour le fonds de dotation

Le fonds de dotation de Solimut Mutuelle de France lance son deuxième appel national à projet. Le thème de cette année : les neurosciences.

Mutualité

Mutuelle d'entreprise : ce qu'il faut savoir

La complémentaire santé en entreprise est devenue obligatoire depuis le 1er janvier 2016. Précisions.

Dans la même rubrique

Santé

PlacedelaSanté. fr, un site pour décrypter les programmes des candidats à la présidentielle

La Mutualité Française lance PlacedelaSanté. fr, un site participatif pour décrypter les programmes et interpeller les candidats à la présidentielle.

DR Mutualité française
Système de soins

Tiers payant : les complémentaires seront prêtes pour 2017

Etienne Caniard, président de la Mutualité française, l'affirme : les complémentaires préparent un système simple pour les patients et les médecins.

Système de soins

L'assurance-maladie pourrait mieux financer les centres de santé

Des négociations débuteront jeudi entre l'assurance-maladie et les représentants des centres de santé, qui demandent plus de financements.

Nous suivre