Grippe A : les infirmier(e) s refusent massivement d'être vacciné(e) s selon le SNPI

Viva *

Le syndicat infirmier SNPI CFE-CGC a lancé une enquête auprès des infirmiers pour connaître leur position quant à la vaccination contre la grippe A.

Lancée par e-mail, cette enquête n'a pas de valeur scientifique mais elle a tout de même recueilli 2 074 réponses (sur 12 000 e-mails envoyés).

Selon le SNPI, 63 % refuseront cette vaccination et seulement 26 % des infirmiers seraient d'accord pour être vaccinés. Un taux inférieur à celui de l'Angleterre, par exemple, où 36 % des infirmiers se feraient volontairement vacciner.

Le syndicat n'est pas hostile à toute vaccination contre la grippe et accepte volontiers le vaccin contre la grippe saisonnière. Mais il estime que « le vaccin H1N1 est particulier (fabriqué rapidement dans un cadre réglementaire dérogatoire, avec présence discutable d’un adjuvant), et injecter 94 millions de doses d’un produit sur lequel nous n’avons aucun recul peut poser un problème de santé publique. »

Et le syndicat de conclure « Nous estimons qu’il est de notre devoir d’infirmières d’informer correctement la population, pour que chacun prenne sa décision en toute connaissance de cause, par un consentement libre et éclairé, en fonction de son état de santé personnel, de son environnement familial et de son lieu de travail ».
 

Vos réactions

Nous suivre