Navigation article

Prévention

Comment se protéger du froid ?

Marilyn Perioli
123RF

Voici quelques précautions à prendre contre le froid, notamment pour les personnes vulnérables comme les seniors, les enfants en bas âge et les personnes présentant certaines pathologies chroniques (cardiovasculaires, respiratoires ou endocriniennes).

Le froid s'installe en ce mois de novembre. Même s'il est normal d'avoir froid en cette saison, voici quelques conseils pour s'en protéger.

Froid : les conseils

Le froid peut provoquer des gelures et des hypothermies (diminution de la température du corps en dessous de 35°C). Il favorise les crises d’asthme et peut déclencher une insuffisance coronarienne aiguë (angine de poitrine), ainsi que le développement d’infections broncho-pulmonaires.

- Limitez les activités extérieures si vous faites partie des personnes à risque.

- Gardez votre nourrisson à la maison en période de grand froid.

- Pour éviter tout risque d’hypothermie ou de gelures, couvrez bien les extrémités, tête (c’est une partie du corps par laquelle peut se produire jusqu’à 30% de déperdition de chaleur), mains, pieds, le nez et la bouche pour respirer moins d’air froid. N’hésitez pas à superposer des vêtements.

- Pensez à mettre de bonnes chaussures pour éviter les chutes. Pensez à mettre de bonnes chaussures pour éviter les chutes.

Ne négligez pas votre alimentation

- En période de grand froid, le corps brûle plus de calories.

- Privilégiez les fruits et légumes verts, des aliments riches en vitamines, en sels minéraux et en oligo-éléments.

- Préférez les produits frais, qui sont particulièrement anti-oxydants. Mangez des pâtes et des féculents. Ces sucres lents constituent une réserve de glucides, prioritairement utilisés lorsque le corps frissonne. Enfin, sachez que le gras ne protège pas du froid.

- Buvez au moins 1,5 L par jour, en petites quantités régulières réparties dans la journée. - Evitez toute consommation d'alcool. Malgré les idées reçues l'alcool ne réchauffe pas. Au contraire, son effet vasodilatateur favorise la déperdition de chaleur.

- Limitez votre consommation de tabac. Il compromet la microcirculation sanguine, notamment au niveau des extrémités du corps. Il augmente ainsi le risque de gelures.

A la maison

- Maintenez la température ambiante à un niveau convenable y compris la chambre à coucher (minimum de 19 °C),

- Fermez les pièces inutilisées

- Assurez-vous du bon fonctionnement des appareils de chauffage et de leur entretien auprès d’un professionnel avant de les utiliser.

Attention au monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone, gaz incolore, indolore et donc indétectable par l’homme est à l’origine d'une centaine de décès par an. La cause ? Un mauvais fonctionnement d'un appareil ou d'un moteur à combustion, c'est-à-dire fonctionnant au bois, au charbon, au gaz, à l'essence au fioul ou encore à l'éthanol. Aussi, il ne faut pas surchauffer les poêles à bois ni les chauffages d’appoint. Ceux fonctionnant avec des combustibles comme le kérosène ou les appareils de camping sont aussi à proscrire. Les groupes électrogènes doivent rester à l’extérieur des habitations. Enfin, les bouches d’aération ne doivent en aucun cas être obstruées afin d’assurer une bonne ventilation au sein de l’habitat.

Les prévisions météo par régions france.meteofrance.com/france/accueil

115 : chaque citoyen peut contacter ce uméro d'urgence pour signaler toute personne se trouvant à la rue et en situation de risque.

 

Vos réactions

Sur le même sujet

Prévention

La gastro est déjà là

Présente normalement en janvier, la gastro s'est invitée dès le mois octobre. Les conseils pour l'éviter.

Prévention

Vaccination contre la grippe, pensez au pharmacien

Les pharmaciens pourront vacciner les adultes contre la grippe. Les autorités sanitaires espèrent ainsi une meilleure couverture vaccinale.

Prévention

Mobilisation générale contre le tabac

Pour lutter contre le tabagisme, des professionnels de santé lancent une pétition contre le tabac. Ils espèrent au moins 100 000 signatures.

Dans la même rubrique

Maladies

Les infections sexuellement transmissibles en augmentation en France

Les infections sexuellement transmissibles (Ist) sont en augmentation en France. Le dépistage précoce est indispensable pour traiter efficacement.

Vaccination

Vers une vaccination obligatoire ?

Le comité d'orientation de la concertation citoyenne sur la vaccination préconise de rendre obligatoires les vaccins recommandés, soit 11 maladies.

Femmes

Ivg : les députés votent la pénalisation des sites Internet faisant de la désinformation

Le débat fut rude à l'assemblée jeudi 1er décembre où finalement les députés votèrent la pénalisation de sites faisant de la désinformation sur l'Ivg.

Nous suivre