Les dossiers de Viva
Août 2007 - La santé des jeunes ? Ça va, merci

Il fume de l'herbe

A 17 ans, si la moitié des ados ont déjà fumé au moins un joint, ils n'en sont pas toxicos pour autant. Pour la plupart, la « fumette » reste une expérience occasionnelle. Néanmoins, 36,2 % des 18-24 ans fument de la marijuana ou du haschisch régulièrement, soit au moins 10 fois au cours d'un mois, et 10 à 15 % d'entre eux deviendraient dépendants. A priori, cela ne les entraînera pas vers des drogues plus dures, mais le « shit » n'est pas inoffensif. Il peut altérer l'attention et la mémoire immédiate, avoir des conséquences sur les résultats scolaires et doubler le risque de provoquer un accident mortel sur la route.

Le cannabis peut aussi entraîner des dépressions, hallucinations, etc., chez des sujets prédisposés, voire déclencher ou aggraver une schizophrénie. Plusieurs signes peuvent vous permettre de repérer si votre enfant est « accro » : il fume seul dans sa chambre, il fume le matin, et le soir pour s'endormir, il a un rythme de vie désorganisé, il a moins d'intérêt pour ses activités habituelles, il est souvent à court d'argent. Ne soyez pas alarmiste en lui parlant des risques pour sa santé, à cet âge, il s'en moque. Mais ne banalisez pas non plus son comportement. Une aide extérieure est parfois nécessaire : votre généraliste saura vous conseiller.

Lire aussi :

A lire

Cannabis, les risques expliqués aux parents : brochure disponible à l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes),tél. 01 49 33 23 71 ou sur edif@inpes.sante.fr

Vos réactions