Navigation article

Hôpital

La Fédération hospitalière refuse de signer les contrats d'objectifs et de moyens

Viva *

Le conseil d’administration de la Fédération hospitalière de France (Fhf) juge “au vu des constats établis par ses adhérents” que le bilan des Programmes régionaux de santé (Prs) est “extrêmement préoccupant”.

Ces Prs, mis en place par les Agences régionales de santé (Ars) créées par la loi Hôpital, Patients, Santé et Territoires (Hpst) établissent les principes et les priorités de chaque région en matière de santé et les traduisent en contrats d'objectifs et de moyens, les Cpom.

La Fhf – qui regroupe environ 1 300 établissements publics – a donc demandé à la nouvelle ministre en charge de la Santé, Marisol Touraine, un moratoire sur les programmes régionaux de santé et les contrats d'objectifs car ils “témoignent souvent d'une insuffisante réflexion stratégique, particulièrement en ce qui concerne la prise en compte de la démographie médicale”.

La Fhf souligne dans un communiqué que “ la fixation arbitraire de limites à l'activité des établissements peut mettre en cause les conditions de l'égal accès aux soins pour les patients”. Elle refuse d'accepter ces “pseudo-contrats qui conduiraient à de telles restrictions” et demande aux établissements adhérents de de plus signer les contrats d'objectif avec les Ars.

En langage non diplomatique, la Fédération hospitalière de France marque les limites de la seule vision comptable et rejette ce système imposé aux hôpitaux.

Vos réactions

Sur le même sujet

Hôpital

Grippe : état d'urgence dans les hôpitaux

Marisol Touraine donne instruction aux hôpitaux de mettre en œuvre toutes les mesures nécessaires pour éviter la saturation des urgences.

Hôpital

Clinique des Bluets : cinquante années d’accouchements et des incertitudes…

L'Association Ambroise-Croizat, qui gère la clinique des Bluets à Paris, est confrontée à des attaques menaçant son avenir.

Hôpital

Démission massive d'urgentistes à Avignon

Treize médecins des urgences du centre hospitalier Henri-Duffaut ont remis leur démission, évoquant des conditions de travail impossibles.

Dans la même rubrique

Enfants

« Nous voulons redonner le sourire aux enfants malades »

Catherine Faner, présidente de l'association 1, 2, 3 Soleil, s'engage aux côtés des enfants malades.

Santé

Attentats à Paris : services d'urgence et hôpital public mobilisés 

Coup de chapeau aux services d'urgence et aux soignants de l'hôpital public, qui se sont mobilisés sans relâche lors des attentats le 13 novembre.

Addictions

Alcool : le nombre des hospitalisations augmente

La consommation d'alcool est une des premières causes d'hospitalisation en France, d'après le Bulletin épidémiologique hebdomadaire (Beh).

Nous suivre