Navigation article

Sécurité sociale

La ministre de la Santé entend garantir aux Français de « pouvoir accéder à la santé sans avoir à payer toujours plus »

Viva *
La ministre de la Santé entend garantir aux Français de "pouvoir accéder à la santé sans avoir à payer toujours plus"

La ministre de la Santé et des Affaires sociales a minimisé le mouvement des «médecins pigeons» lancé sur Facebook par un chirurgien plasticien niçois au moment où les médecins libéraux, les complémentaires santé et l'assurance-maladie mènent des négociations en vue de limiter les dépassements d'honoraires.

«Je ne suis pas certaine que ce mouvement, qui est parti d'une volonté de défense de certains chirurgiens esthétiques, soit très représentatif de la majorité du milieu médical», a déclaré Marisol Touraine à l'antenne de France Inter.

Sur Facebook, le mouvement conteste l'alignement du taux de Tva des opérations de chirurgie esthétique sur celui des actes non thérapeutiques (19,6 %). Autre thèmes de protestation des «médecins pigeons» : la revalorisation des tarifs en secteur I (conventionné) et en secteur II (non conventionné avec possibilité de dépassement d'honoraires) ou encore la liberté d'installation des jeunes médecins.

La ministre a réaffirmé qu'elle considérait qu'il «y a dans notre pays des dépassements d'honoraires qui ne sont plus acceptables» et que son rôle est de «garantir aux Français qu'ils continueront à être protégés et à pouvoir accéder à la santé sans avoir à payer toujours plus». Elle a souhaité des sanctions dissuasives contre les dépassements excessifs.

 

Vos réactions

Sur le même sujet

Sécurité sociale

Le tiers payant généralisé est voté à l'Assemblée

Mesure phare de la loi de santé, le tiers payant généralisé, c'est-à-dire le fait de ne pas avancer les frais pour le patient, a été voté.

Sécurité sociale

Une banque de données médicales : pour quoi faire ?

Les données médicales des Français seront bientôt rendues publiques. C'est une disposition prévue dans la loi de santé. Mais pour quoi faire ?

Sécurité sociale

Sécurité sociale : un déficit moins important que prévu

Le déficit de la Sécurité sociale en 2014 est en diminution de 2,2 milliards d'euros. Des résultats nettement meilleurs que les prévisions.

Dans la même rubrique

De g. à dr. : Philippe Lance, Noëlle Chabert, Jean-Paul Benoit, Martine Corso et le  Dr Rémy Sebbah.
Mutualité

Le tiers payant généralisé : parlons-en !

Vendredi 20 mars, la Mutualité française Paca avait invité les professionnels concernés à débattre sur le tiers payant généralisé.

La Sécu a 70 ans...

Bruno Palier : « Mettons le paquet sur l'éducation et la prévention tout au long de la vie »

Docteur en sciences politiques, Bruno Palier plaide pour une nouvelle politique de protection sociale basée sur la prévention et l'investissement.

DR Mutualité française
Système de soins

Tiers payant : les complémentaires seront prêtes pour 2017

Etienne Caniard, président de la Mutualité française, l'affirme : les complémentaires préparent un système simple pour les patients et les médecins.

Nous suivre