Navigation article

Médicaments

Le Pr Maraninchi nommé à la tête de la nouvelle agence du médicament

Viva *
Le Pr Maraninchi nommé à la tête de la nouvelle agence du médicament

Le Pr Dominique Maraninchi a été nommé directeur général de la nouvelle Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm), qui a remplacé l'Afssaps le 29 avril.
L'Ansm a été créée après le scandale du Mediator, affaire qui a montré que plusieurs experts de l'Afssaps prêtaient le flanc à des soupçons de conflits d'intérêts. Elle a repris les compétences et les missions de l'Afssaps élargies par la « loi médicament ».

Nommé à la tête de l'Afssaps après l'affaire du Mediator, le Pr Maraninchi avait été nommé en février 2011 à la tête de l'Afssaps pour en piloter la réforme.

A lire également :

Vos réactions

Sur le même sujet

Médicaments

Médicaments : 91 spécialités pointées du doigt

La revue indépendante Prescrire pointe du doigt 91 médicaments à écarter. Pas de Pilule d'Or ni de Palme du conditionnement dans son dernier palmarès.

Médicaments

Le Conseil économique et social s'engage pour une régulation du prix des médicaments innovants

Comment réguler le prix des médicaments innovants et faire en sorte qu'ils soient accessibles au plus grand nombre ? Le Cese fait ses propositions.

Médicaments

Trafic de faux médicaments : danger pour la santé

113 millions de médicaments illicites et potentiellement dangereux ont été saisis en septembre dernier. Le tout représentant 52 millions d’euros.

Dans la même rubrique

Scandales sanitaires

Dépakine : les victimes lancent une action de groupe contre Sanofi

Première en France : les victimes de la Dépakine (un anti-épileptique prescrit à tort aux femmes enceintes) lancent une action contre Sanofi.

Femmes

Ivg médicamenteuse : mieux accompagner la patiente

Une enquête sur l'Ivg médicamenteuse révèle que la prise en charge de la douleur et l'accompagnement de la patiente par les soignants sont essentiels.

Scandales sanitaires

Les victimes de médicaments réclament un fonds global

Après l'annonce de la création d'un fonds d'indemnisation pour la Dépakine, sept associations de victimes de médicaments réclament un fonds global.

Nous suivre