Navigation mutuelle

Mutualité

Les coulisses du centre dentaire mutualiste de Saint-Jérôme

Françoise Essayan-Donadio

Ce matin-là, la première patiente à pousser la porte du centre dentaire mutualiste de Saint-Jérôme pouvait à peine parler tant elle souffrait. Magali et Corinne, les deux assistantes dentaires, l’ont rassurée : un dentiste allait la recevoir.

Soulagée, la jeune femme s’est assise dans la spacieuse salle d’attente, bientôt rejointe par une vieille dame : « C’est bien d’avoir un cabinet dentaire dans le quartier, et qui pratique des prix raisonnables. C’est la troisième fois que je viens », confie celle-ci.

Il est vrai qu’avec son implantation au cœur du village de Saint-Jérôme, l’espace mutualiste Narcisse-Stanghellini, qui comprend l’agence de la Mutuelle de France-Sud et le centre dentaire, répond clairement à l’attente des mutualistes des xiiie et xive arrondissements de Marseille.

« Un Français sur trois, seulement, se fait soigner les dents, tant le reste à charge est important, remarque Marie-France Girard, directrice des centres de santé du Grand Conseil de la mutualité. C’est pourquoi la Mutuelle de France-Sud s’est engagée dans la création de centres qui proposent des soins de qualité à des prix étudiés. »

Un personnel dévoué et à l’écoute

Le centre de Saint-Jérôme vient étoffer l’offre de soins disponible à Marseille, soit 7 centres dentaires, et, plus largement, dans les Bouches-du-Rhône, avec 21 centres au total, tous gérés par le Grand Conseil de la mutualité.

« Ce centre compte cinq dentistes, dont un qui pratique l’implantologie, deux orthodontistes, tous assistés de personnel qualifié », indique Marie-Lou Scortica, responsable administrative du centre.

Magali nous propose de visiter les deux cabinets dentaires, étincelants, la salle dédiée à la stérilisation et celle où sont effectués les radios panoramiques et les télécrânes pour l’orthodontie.

« Les prothésistes avec lesquels nous travaillons ont signé une charte de qualité. Et, en implantologie, nous utilisons du matériel haut de gamme », explique Marie-France Girard. .

Dernière étape de la visite, l’agence de la Mutuelle de France-Sud. « C’est pratique pour les prises en charge », note Corinne, l’assistante dentaire. « Par exemple, dans le cadre d’une couverture mutualiste, il existe une garantie qui permet une prise en charge totale des soins d’orthodontie », ajoute Marie-France Girard. « Dans les centres dentaire mutualistes, les patients ont un dossier médical informatisé, ce qui nous aide à les prendre en charge de façon optimale », nous précisera l’un des praticiens un peu plus tard.
La première patiente sort enfin du cabinet. Tiens, elle a retrouvé le sourire.-

Vos réactions

Sur le même sujet

Mutualité

Bruno Dessol : « J’aime travailler en partenariat »

Bruno Dessol à la présidence de la mutuelle lyonnaise Souffrance et travail.

Mutualité

Prévention en institution

« Bien vieillir en institution », c’est le nom du programme de prévention que la Mutualité française de Corse vient de lancer au sein des Ehpad

Mutualité

Un bel exemple de démocratie participative

Un café-débat : c’est l’invitation lancée par la Mutualité française de la Corse à 35 responsables et délégués de mutuelles le 29 avril

Nous suivre