Travail
Travail

Les maladies professionnelles en Europe : Tms, surdité et amiante

Eurogip publie les résultats d'une nouvelle étude sur les maladies professionnelles (MP) dans 13 pays européens* en 2006. Quelles sont les maladies le plus souvent déclarées ? Comment les choses – affections constatées, maladies reconnues, réformes, réglementations... – ont-elles évoluées ?

En 2006, c'est au Danemark, en France et en Suède qu'il y avait le plus de maladies professionnelles déclarées. Par tranche de 100 000 assurés, ces pays comptaient chacun 626, 401 et 349 déclarations de maladies professionnelles (MP).

Les maladies professionnelles sont reconnues ou pas en fonctions des listes et de critères fixés par les organismes nationaux d'assurance dans chacun des Etats. Là aussi, la Suède et la France sont parmi les pays qui reconnaissent le mieux les maladies professionnelles.

Si en 2006 la France reconnaissait 282 cas de maladies professionnelles pour 100 000 assurés, l'Autriche n'en reconnaissait que 42 et le Luxembourg 25.

Comme dans beaucoup d'autres enquêtes, les troubles musculo-squelettiques (Tms) figurent au premier rang des maladies professionnelles reconnues dans les pays considérés, notamment en France où ils représentent 80 % des MP.

Outre les Tms, les MP les plus fréquentes sont les problèmes de surdité, les maladies de peau et les maladies de l'amiante. Dans ce dernier cas – cancer de la plèvre, cancer du poumon, asbestose –, l'enquête montre que ces MP ne sont prises en compte en tant que telles que dans quelques pays (Allemagne, Autriche, Belgique, Luxembourg et France)... Ailleurs, ces affections sont enregistrées dans les « maladies respiratoires.

En France, les maladies de l'amiante figurent au deuxième rang des maladies professionnelles. Un résultat sans doute dû en grande partie au travail de terrain des associations de victimes.

www.eurogip.fr/

* Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal, Suède et Suisse.

Facebook

Twitter

Newsletter

Chaque mardi, recevez l'essentiel de l'information. Abonnez-vous à (ou désabonnez-vous de) :

Dossier

Avril 2014

Bougez ! C’est bon pour la santé

L’Oms classe la sédentarité comme quatrième facteur de risque de décès dans le monde. D’où l’importance d’avoir une activité physique régulière.

Sur le même thème

Retraite

Ces retraités qui retournent au travail

Les retraités seraient de plus en plus nombreux à reprendre un emploi, soit pour continuer à se sentir utiles, soit pour joindre les deux bouts
Droits

Retraites : allongement des carrières

Le texte de loi du 20 janvier 2014 continue de faire peser sur les travailleurs les efforts pour réduire le déficit des régimes de retraite