Navigation article

Médicaments

Les médicaments sur internet plus chers qu'en pharmacie ?

François Fillon
Les médicaments sur internet plus chers qu'en pharmacie ?

Le gouvernement traine des pieds pour la vente de médicaments sur internet. Il y a quelques jours, une décision du Conseil d'état demandait la mise en vente, en ligne, de tous les médicaments non prescrits.
Du coup, l'équipe de Marisol Touraine élabore un « code de bonnes pratiques » aux mesures fort restrictives. Les pharmaciens pourraient être contraints de pratiquer les mêmes tarifs qu'en pharmacie, ce qui rendra les médicaments plus onéreux, puisque s'y ajoutera le coût de la livraison.
Pour Bruno Lasserre, président de l'Autorité de la concurrence, « entre internet et la montée en puissance des génériques, de «nouvelles opportunités de baisse des prix, d'accroissement des services, d'innovation, s'ouvrent ». interrogé par le Figaro, il insiste sur le fait que : «Nous ne voulons pas que ces opportunités soient gommées par des textes trop restrictifs ou par l'opposition des différents acteurs»
La décision finale devrait être rendue fin 2013.

Vos réactions

Sur le même sujet

Médicaments

Hausse des ventes de génériques

Les ventes de génériques augmentent et représentent presque 43 % du marché du médicament, selon un rapport de l'Igas.

Médicaments

Coût exorbitant des traitements contre le cancer : une pétition est lancée

La pétition « Maîtriser les prix des médicaments contre le cancer : une urgence sanitaire et économique » a été signée par 110 cancérologues.

Médicaments

Essais cliniques de Rennes : la molécule est mise en cause

Dans l'affaire des essais cliniques de Rennes, c'est la molécule qui est en cause, d'après le Comité scientifique, chargé d'enquêter.

Dans la même rubrique

Scandales sanitaires

Mediator : le point sur l'indemnisation des victimes

Depuis la création du dispositif spécifique au Mediator en 2011, on recense, fin 2015, 8 942 demandes d’indemnisation et 1 942 avis positifs.

Scandales sanitaires

Mediator : Servier est reconnu responsable

Les laboratoires Servier sont reconnus responsables par le tribunal de grande instance de Nanterre de la « défectuosité » du Mediator.

Prévention

Bobos de l'été : la trousse à phamarcie 

Afin de ne pas être pris de court, il convient de partir avec quelques produits de base.

Nous suivre