Navigation mutuelle

Mutualité

Médiator : la Sécu et la Mutualité Française portent plainte contre Servier

Viva *
Médiator : la Sécu et la Mutualité Française portent plainte contre Servier

La Caisse nationale d'assurance-maladie (CNAM) et la Mutualité Française ont décidé de porter plainte contre les laboratoires Servier qui ont commercialisé le Médiator 1 pour « escroquerie et tromperie aggravée ». La CNAM veut récupérer les quelques 220 millions d'euros qu'elle a déboursé pour ce médicament. Le Médiator est accusé d'avoir provoqué la mort de 500 à 2 000 personnes en France et n'a été retiré du marché qu'en 2009.

La Sécu souhaite faire valoir ses droits dans cette affaire en se faisant également dédommager pour les soins prodigués aux patients atteints de valvulopathies, l'un des graves effets secondaires cardiaques que le médicament aurait provoqué : une valvulopathie coûte en moyenne 10 000 euros par patient. Courant janvier, le ministre de la Santé, Xavier Bertrand avait annoncé que les malades seraient remboursés intégralement.

La CNAM, surveille donc de près tous les procès qui seront intentés contre Servier.

De son côté, la Mutualité Française estime que « Le manque à gagner des mutuelles, pour la seule prise en charge du Mediator au cours de la dernière décennie de commercialisation, est de l'ordre de 100 millions d'euros » et entend bien faire valoir ses droits.

Le premier rendez-vous judiciaire dans cette affaire aura lieu le 11 février au tribunal correctionnel de Nanterre (Hauts-de-Seine), avec une citation directe à comparaître de Jacques Servier, pour « tromperie aggravée ».

Lire aussi

Voir la vidéo

Plus de renseignements sur le site de la Mutualité
www.mutualite.fr
  • 1. Le Médiator (benfluorex) est un anti-diabétique utilisé également comme coupe-faim pendant 33 ans en France.

Vos réactions

Sur le même sujet

Mutualité

Bruno Dessol : « J’aime travailler en partenariat »

Bruno Dessol à la présidence de la mutuelle lyonnaise Souffrance et travail.

Mutualité

Prévention en institution

« Bien vieillir en institution », c’est le nom du programme de prévention que la Mutualité française de Corse vient de lancer au sein des Ehpad

Mutualité

Un bel exemple de démocratie participative

Un café-débat : c’est l’invitation lancée par la Mutualité française de la Corse à 35 responsables et délégués de mutuelles le 29 avril

Nous suivre