Navigation article

Médicaments

Médicaments : le décret sur les remboursements à 15 % annulé par le Conseil d'Etat

Viva *

Le décret du 05/01/2010 créant un nouveau taux de remboursement à 15 % pour les médicament « de confort » (marqués d'une vignette orange) a été annulé par le Conseil d'Etat le 27 mai. Le service médical rendu « service médical rendu » (Smr) de ces médicaments a été jugé faible par la Haute Autorité de santé (Has).
Les petits laboratoires pharmaceutiques qui avaient attaqué ce décret estimaient « que la notion de service médical faible n'avait pas d'existence juridique dans le Code de la Sécurité social » a expliqué leur avocat aux Echos.

La mesure touchaient 200 produits très populaires (dont l'Hexomédine ou le Dexeryl…). Ces médicaments resteront quand même remboursés à 15 % car le Conseil d'Etat a donné au gouvernement un délai de quelques mois pour régler le problème juridique.

Articles précédents :

Vos réactions

Sur le même sujet

Médicaments

Médicaments : attention aux prix

Les prix des médicaments varient d'une pharmacie à l'autre, d'après l'Observatoire des prix des médicaments 2016.

Médicaments

Mieux connaître les médicaments génériques

Les médicaments génériques font économiser des milliards à la Sécurité sociale. Sont-ils aussi sûrs que les autres ?

Médicaments

On consomme trop d'antibiotiques

En France, on prescrit encore trop d'antibiotiques, surtout en médecine de ville. Or, entre 30 et 50 % des prescriptions sont inutiles.

Dans la même rubrique

Scandales sanitaires

Dépakine : les victimes lancent une action de groupe contre Sanofi

Première en France : les victimes de la Dépakine (un anti-épileptique prescrit à tort aux femmes enceintes) lancent une action contre Sanofi.

Femmes

Ivg médicamenteuse : mieux accompagner la patiente

Une enquête sur l'Ivg médicamenteuse révèle que la prise en charge de la douleur et l'accompagnement de la patiente par les soignants sont essentiels.

Scandales sanitaires

Les victimes de médicaments réclament un fonds global

Après l'annonce de la création d'un fonds d'indemnisation pour la Dépakine, sept associations de victimes de médicaments réclament un fonds global.

Nous suivre