Navigation mutuelle

Mutualité

Mutualité : "Nous ne sommes pas en train de défendre une niche fiscale"

Viva *
Mutualité : "Nous ne sommes pas en train de défendre une niche fiscale"

« La mobilisation [des mutuelles] va durer. Nous ne sommes pas en train de défendre une niche fiscale, les possesseurs de résidence secondaire ou ceux qui fréquentent les parcs à thème... Nous sommes en train de nous intéresser à un problème majeur, celui de la santé des Français », a déclaré Etienne Caniard, président de la Mutualité française interrogé sur la nouvelle taxe sur les mutuelles par Jean-Michel Aphatie sur Rtl.

Le président de la Mutualité française a souligné que « la réalité de tous les jours, c'est que les Français renoncent de plus en plus à avoir une mutuelle ou qu'ils prennent une couverture offrant de moins bonne garantie », rappelant que c'est « la troisième année consécutive qu'on subit des hausses extrêmement importantes ».

Etienne Caniard estime qu'il « y a un mouvement de fond » de l'opinion et il est « persuadé qu'à terme le gouvernement devra abandonner cette mesure […] Il n'est pas possible de prétendre continuer à taxer les mutuelles alors qu'aujourd'hui elles sont indispensables pour accéder aux soins » et remboursent la moitié des dépenses de santé pour les soins courants.

Mais les mutuelles sont-elle obligées de répercuter ces nouvelles taxes ?, interroge Jean-Michel Aphatie. « Le gouvernement sait très bien que les mutuelles ne peuvent pas faire autrement […] Ce sont des organismes à but non lucratif qui ont un but très simple : elles encaissent les cotisations de tous les Français, elles reversent des prestations à ceux qui sont malades », rappelle Etienne Caniard qui déclare qu'il « aurait été infiniment plus juste de ne pas faire preuve d'hypocrisie et de faire appel à la Csg ».

Et de conclure sur l'expression de sa profonde colère face à une taxation qu'il estime être « une mise en cause de notre protection sociale qui rend l'accès aux soins plus difficile. C'est incompréhensible... »

Par ailleurs, la Mutualité française a lancé aujourd'hui une campagne de communication dans la presse quotidienne nationale et régionale 1 contre la nouvelle taxation des mutuelles. Avec une accroche très directe : «  L'idée de créer un impôt sur la maladie, c'est une blague ? » interroge un groupe de citoyens interloqués.

C'est en tout cas une mesure qui ne passe pas.

Entendre Etienne Caniard sur Rtl.

Photo : Jean-Christophe Allard

  • 1. Dans Le Journal du Dimanche, Le Figaro, Le Monde, Libération, Le Parisien/Aujourd’hui en France et ses éditions régionales, {L’Humanité, Ouest-France, La Dépêche du Midi, La Montagne, Sud Ouest, Les Dernières nouvelles d’Alsace, Le Progrès, La Provence, La Voix du Nord, L’Est Eclair et le Courrier Picard...

Vos réactions

Sur le même sujet

Mutualité

Bruno Dessol : « J’aime travailler en partenariat »

Bruno Dessol à la présidence de la mutuelle lyonnaise Souffrance et travail.

Mutualité

Prévention en institution

« Bien vieillir en institution », c’est le nom du programme de prévention que la Mutualité française de Corse vient de lancer au sein des Ehpad

Mutualité

Un bel exemple de démocratie participative

Un café-débat : c’est l’invitation lancée par la Mutualité française de la Corse à 35 responsables et délégués de mutuelles le 29 avril

Nous suivre