Navigation article

Médicaments

Près d'une pharmacie sur deux raccordée au dossier pharmaceutique

Viva *
Alors que le dossier médical informatisé promis en 2004 est toujours dans les limbes malgré des millions d'euros dépensés, le dossier pharmaceutique trace son petit bonhomme de chemin.

Six mois après sa généralisation à l'ensemble du territoire, 5 millions de dossiers pharmaceutiques ont été ouverts dans 11 0000 officines qui ont choisi de se raccorder à ce dispositif.

Créé avec prudence sous l'égide de l'ordre des pharmaciens, expérimenté dans certains départements en 2007 puis généralisé en 2009, le dossier pharmaceutique recense, pour chaque assuré social qui le souhaite, tous les médicaments qui lui ont été délivrés au cours des quatre mois précédents, qu'ils aient été prescrits par un médecin ou délivrés sans ordonnance. Seuls figurent l'identification de l'assuré, la quantité et la date de délivrance des médicaments. L'objectif est d'éviter de possibles interactions médicamenteuses, quel que soit le mode ou le lieu d'achat des médicaments.

Une enquête réalisée en juin 2009 pour l'ordre des pharmaciens montre que le dossier pharmaceutique a été proposé à 9% des français. Parmi ceux ci, 66% ont donné un accord immédiat, 29% ont différé leur décision, seuls 4% ont refusé.

Coté pharmaciens, plus de 9 sur 10 se déclarent favorables au dossier, qui équipe plus d'une officine sur 2 dans la moitié des départements français. En outre, souligne l'ordre des pharmaciens, 11 facultés sont raccordées au dossier pharmaceutique.

Vos réactions

Sur le même sujet

Médicaments

Une campagne sur les génériques

Elle débute aujourd'hui à la télévision, en radio et dans la presse. Elle vise à combler le retard français dans ce domaine.

Médicaments

Médicaments : les pictogrammes inefficaces

Les pictogrammes sur les boîtes de médicaments destinés à avertir le consommateur des risques pour la conduite d'un véhicule, sont inefficaces.

Médicaments

Chaleur : comment conserver ses médicaments ?

Les médicaments aussi peuvent souffrir de la chaleur. Rappel des principales consignes.

Dans la même rubrique

Scandales sanitaires

Dépakine : des mesures pour aider les victimes

Le ministère de la Santé annonce des mesures pour les victimes de la Dépakine, cet antiépileptique à hauts risques pour les femmes enceintes.

Scandales sanitaires

La Dépakine, nouveau scandale sanitaire ?

Selon le Canard enchaîné, entre 2007 et 2014, des femmes enceintes ont pris de la Dépakine, dont les effets néfastes étaient pourtant connus.

Prévention

Bobos de l'été : la trousse à pharmacie 

Afin de ne pas être pris de court, il convient de partir avec quelques produits de base.

Nous suivre