Navigation article

Santé

Avc : il faut agir vite !

Marilyn Perioli
©Patrick ALLARD/REA

Chaque année, en France, près de 130 000 nouvelles personnes sont victimes d’un accident vasculaire cérébral et un tiers d'entre elles auront des séquelles parfois très invalidantes. Il faut donc agir vite.

En France, 1 personne fait un accident vasculaire cérébéral (Avc) toutes les 4 minutes. On ne le sent pas venir, car l’accident vasculaire cérébral (Avc) peut être très brutal. De plus, il risque de se reproduire chez 30 à 40 % des patients dans les cinq ans suivant le premier accident.

Bien connaître les signes

L'accident vasculaire cérébral (Avc), qui se définit par une interruption brutale de l'irrigation sanguine du cerveau, est une urgence vitale. Il faut donc agir vite en appelant le 15 car la rapidité de sa prise en charge a un impact direct sur son issue qui peut être fatale.

Il est important de bien connaître les signes qui sont :

- une déviation de la bouche ou du visage ;

- une faiblesse du bras ou de la jambe ;

- des difficultés pour s’exprimer.

Aujourd'hui, des traitements existent pour déboucher l’artère du cerveau mais avec des délais de mise en route très courts, six heures environ après l'accident.

D'autre part, entre 30 et 40 % des patients risquent de faire un nouvel Avc dans un délai moyen de cinq ans, surtout ceux qui ne prennent pas les médicaments (qui doivent être pris à vie) que le médecin leur prescrit après le premier Avc.

Pour en savoir plus : www.avcvitele15.com.

Et aussi
www.franceavc.com
www.sfnv.fr
www.fondacoeur.com

 

Vos réactions

Sur le même sujet

Santé

Hépatites virales : faites-vous dépister

A l’occasion de la Journée nationale de lutte contre les hépatites, les associations lancent un appel d'incitation au dépistage.

Santé

Cancer : augmentation du taux de survie

En France on meurt moins du cancer mais de fortes inégalités territoriales persistent et la prévention n'est pas toujours au rendez-vous selon l'INCa.

Santé

Rire est bon pour la santé, c'est prouvé !

Le rire est bon pour la santé, mais qu'en est-il scientifiquement ? Interview du Dr Evelyne Chartier, médecin acunpuncteur à Clermont-Ferrand (63).

Dans la même rubrique

Prévention

Chaleur : une plate-forme téléphonique à votre service

Il fait chaud partout en France. Une plate-forme téléphonique : le 0800 06 66 66 est activée par le ministère de la Santé.

Jeunes

Développer les structures d'écoute pour les jeunes

Addictions, sexualité, sommeil, lieux d'accueil... La Quinzaine de la santé des jeunes, du 12 au 23 juin, propose de faire le point.

Éthique

Le Conseil constitutionnel valide l'arrêt des traitements pour les patients en fin de vie

Le Conseil constitutionnel valide la procédure d’arrêt des traitements par les médecins pour les patients en fin de vie et incapables de s'exprimer.

Nous suivre