Navigation article

Santé

Avc : il faut agir vite !

Marilyn Perioli
©Patrick ALLARD/REA

Chaque année, en France, près de 130 000 nouvelles personnes sont victimes d’un accident vasculaire cérébral et un tiers d'entre elles auront des séquelles parfois très invalidantes. Il faut donc agir vite.

En France, 1 personne fait un accident vasculaire cérébéral (Avc) toutes les 4 minutes. On ne le sent pas venir, car l’accident vasculaire cérébral (Avc) peut être très brutal. De plus, il risque de se reproduire chez 30 à 40 % des patients dans les cinq ans suivant le premier accident.

Bien connaître les signes

L'accident vasculaire cérébral (Avc), qui se définit par une interruption brutale de l'irrigation sanguine du cerveau, est une urgence vitale. Il faut donc agir vite en appelant le 15 car la rapidité de sa prise en charge a un impact direct sur son issue qui peut être fatale.

Il est important de bien connaître les signes qui sont :

- une déviation de la bouche ou du visage ;

- une faiblesse du bras ou de la jambe ;

- des difficultés pour s’exprimer.

Aujourd'hui, des traitements existent pour déboucher l’artère du cerveau mais avec des délais de mise en route très courts, six heures environ après l'accident.

D'autre part, entre 30 et 40 % des patients risquent de faire un nouvel Avc dans un délai moyen de cinq ans, surtout ceux qui ne prennent pas les médicaments (qui doivent être pris à vie) que le médecin leur prescrit après le premier Avc.

Pour en savoir plus : www.avcvitele15.com.

Et aussi
www.franceavc.com
www.sfnv.fr
www.fondacoeur.com

 

Vos réactions

Sur le même sujet

Santé

M’T Dents est étendu aux jeunes jusqu'à 24 ans

Le dispositif de soins dentaires M'T Dents est étendu aux jeunes jusqu'à 24 ans. Ils bénéficieront d'une consultation gratuite chez le dentiste.

Santé

Les patients veulent un quatrième plan douleur

Les patients ont présenté un plaidoyer aux candidats à l'élection présidentielle pour réclamer un quatrième plan douleur pour les années 2018-2022.

Santé

Dépistage du cancer du sein : mieux repérer les femmes à risque

Afin de moderniser le dépistage du cancer du sein, Marisol Touraine annonce le lancement de deux consultations, l'une à 25 ans, l'autre à 50.

Dans la même rubrique

Alimentation

Bien manger, une question d'équilibre

La viande, le gluten, le sucre, le gras… seraient mauvais pour la santé. Et si bien manger était une question d’équilibre et aussi… de plaisir ?

Médicaments

Recyclage : pour les médicaments aussi

En 2016, 12 000 tonnes de médicaments non utilisés ont été rapportés dans les pharmacies françaises, d'après l'association Cyclamed.

Nutrition

Prévenir l'anorexie chez les mannequins

Pour protéger la santé des mannequins sont publiés, seront désormais obligatoires le certificat médical et la mention « photographie retouchée ».

Nous suivre