Navigation article

Solidarité

François Hollande veut généraliser le service civique

Anne-Marie Thomazeau
©Marta NASCIMENTO/REA

Le budget consacré au service civique va être multiplié par quatre. Un livret citoyen sera mis en place à la rentrée 2016 pour consigner les engagements des jeunes.

François Hollande a annoné lundi 11 janvier 2016 que le service civique, dispositif qui permet aux moins de 25 ans d’effectuer une mission d’intérêt général de six à douze mois, concernera 350 000 jeunes en 2018. « La moitié d’une classe d’âge », a-t-il dit. Jusqu'à présent, l’objectif affiché était de 150 000 à 170 000 volontaires en 2017. L’an dernier, il y en a eu près de 60 000. La « généralisation effective », a-t-il ajouté, sera pour l’après-2020.

Pour ce faire, le budget du service civique sera multiplé par quatre. Il passera à un milliard en 2018 contre 300 millions cette année. L’Agence du service civique, présidée par François Chérèque, sera « renforcée » pour devenir un Haut Commissariat à l’engagement auprès du Premier ministre.

Un livret citoyen va être également mis en place. Il sera mis en place à la rentrée 2016, et retracera le parcours de tout jeune à l’école (où il devra suivre au total 300 heures d’enseignement moral et civique) et jusqu’à ses 25 ans avec « l’obligation de valider plusieurs temps ou formes d’engagement » .

Enfin, un  « grand forrum de l’engagement »  aura lieu fin janvier afin de renouer avec  l’« esprit du 11 janvier ».

Vos réactions

Sur le même sujet

Solidarité

Un coup de fil à une personne âgée ?

Avis de recherche de bénévoles pour téléphoner à des personnes âgées vivant isolées via l'association Au bout du fil.

Solidarité

Opération Sos Méditerranée : un premier sauvetage pour l’Aquarius, 68 vies sauvées 

Le bateau de Médecins du Monde est intervenu auprès de deux zodiacs en détresse au large de la Libye.

Solidarité

Les mots et les actes pour vivre ensemble

Philosophes, dessinateurs, sportifs s'engagent pour plus de solidarité dans un ouvrage porté par la Mutuelle générale de l'Education nationale (Mgen).

Dans la même rubrique

Social

Les associations réclament « un état d'urgence social »

34 associations exigent « un état d’urgence social » pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion en 2016.

Droits

Donner à une association

Vous souhaitez soutenir une association ? Plusieurs dispositifs existent pour accompagner votre générosité.

Social

« Le mal-logement est un problème de santé publique »

La Fondation Abbé-Pierre dénonce dans une campagne l'insalubrité des logements, véritable problème de santé publique.

Nous suivre