Navigation article

Environnement

Le glyphosate est considéré comme dangereux par l'Oms

Marilyn Perioli
©123RF

Considéré comme dangereux par l'Organisation mondiale de la santé (Oms), le glyphosate n'inquiète pourtant pas la Commission européenne, qui estime que le risque de cancer lié au produit est improbable.

L'herbicide le plus utilisé au monde, le glyphosate, présent dans plus de 750 produits désherbants, est-il dangereux ? Oui, répond l'Organisation mondiale de la santé (Oms), s'appuyant sur les études du Centre de recherche du cancer, qui ont conclu que le pesticide est un cancérigène probable. Non, prétend la Commission européenne qui cite des études menées par des fabricants de pesticides, estimant que le risque de cancer est improbable. Pourtant elle a dû reporter le vote sur sa proposition de prolonger l'autorisation du glyphosate, faute de majorité.

La France est contre

Plusieurs pays européens, dont la France, se sont prononcés contre l'autorisation de la vente du glyphosate. De leur côté, des Ong, comme Générations futures ont vivement contesté ce rapport de la Commission, qu'elles accusent de partialité et se félicitent de la postion de la France.

« En ce qui concerne le glyphosate, il faut vraiment que l’Union européenne et la Commission s’alignent sur la position la plus protectrice de l’environnement et de la santé. La France va pousser pour la position la plus offensive qui est la position de l’Oms », a déclaré la ministre de l’Environnement, Ségolène Royal.

Vos réactions

Sur le même sujet

Environnement

La pollution tue 48 000 personnes chaque année

Ces chiffres inquiétants ont été annoncés aujourd'hui par la toute nouvelleagence Santé publique France.

Environnement

Substances toxiques : les gynécologues tirent la sonnette d'alarme

Perturbateurs endocriniens, pesticides, substances toxiques… la Fédération internationale des gynécoloques et obstétriciens lance un appel.

Environnement

Adieu les sacs en plastique !

Des changements interviennent dans notre quotidien pour protéger l’environnement et limiter le gaspillage. Le 1er juillet, fini les sacs en plastique.

Dans la même rubrique

Santé

Zika : vigileance pour les femmes enceintes

Un premier cas de nouveau né atteint de microcéphalie en Europe inquiète la France où le moustique tigre est présent.

Alimentation

On mange durable, c'est bon pour nous et pour la planète

Manger sans s’empoisonner tout en préservant l’environnement est tout à fait possible.

Santé

Avc : la pollution de l'air en cause

La pollution fait partie des 10 facteurs de risque principaux d'accident vasculaire cérébral (Avc) dans le monde, selon une étude internationale.

Nous suivre