Navigation article

Travail

Le stress au travail, un véritable enjeu de santé

Marilyn Perioli
©123 RF

La France prend enfin la mesure de ce grand enjeu de santé qu’est le stress au travail, comme l'explique Patrick Légeron, psychiatre, directeur général de Stimulus, cabinet de conseil en management et auteur du livre « Le stress au travail ».

Les entreprises françaises ne l’avaient pas vu venir et pourtant dans les autres pays européens, on en parle depuis une quinzaine d’années : le stress au travail est devenu un véritable enjeu de santé.

Bonnet d’âne pour la France en matière de prévention en entreprise ? Oui, répond Patrick Légeron, psychiatre qui travaille sur le sujet depuis plus de quinze ans. Déjà en 2001, il avait alerté dans son premier ouvrage mais « cette question n’était pas une préoccupation dans notre pays, ni pour les responsables politiques ni pour les entreprises ». Les chiffres sont accablants, explique le psychiatre. « Le dernier rapport de l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail indique qu’en matière de prévention des risques psychosociaux les entreprises françaises se situent globalement en dessous de la moyenne des 36 pays étudiés et même pour certains critères dans le peloton de queue[1]

Conséquences ?

Aujourd’hui, surtout avec l’omniprésence des nouvelles technologies de l’information et de la communication (Tic) tout va toujours plus vite et le salarié est sans cesse obligé de s’adapter au changement. Ce qui est positif dans un certain sens mais c’est dans cette spirale professionnelle que le stress fait son nid, avertit le psychiatre. Et à trop haute dose, il peut devenir dangereux quand les périodes de stress deviennent trop importantes ou bien se répètent de façon chronique. C'est pendant cette phase que la souffrance apparaît, avec son lot de symptômes physiques (suées, digestion difficile, sueurs...) et psychologiques tels que des colères accrues ou une inquiétude permanente. La dernière étape, la plus grave, est celle du burn out, explique Patrick Légeron.

Toutes les catégories professionnelles sont atteintes par le stress : ouvriers, employés, chez qui le stress peut se transformer en maladie ou en accident, cadres et managers qui doivent, en plus, gérer le stress des autres.

Les femmes paient un lourd tribu, ce sont elles les plus touchées par le stress : double journée, salaires inférieurs à ceux des hommes, manque de légitimité, de reconnaissance, « Il n'y a pas d'égalité homme/femme au travail.» reconnaît Patrick Légeron.

Comment l’entreprise peut-elle lutter contre le stress ?

En France, on a un problème de management regrette Patrick Légeron. Les cadres doivent davantage prendre en compte l’aspect humain, laisser plus d’autonomie à leurs équipes, donner une grande place à la reconnaissance du travail des collaborateurs et pour ce faire, il faut que les cadres soient formés.

« La formation des managers, des chefs d’équipe et des responsables opérationnels sur la manière de gérer la sécurité et la santé au travail apparaît également très insatisfaisante pour notre pays dans cette enquête.  Si cette formation est en effet dispensée dans 73% des entreprises européennes, en France le taux est de 46%, nous mettant avec l’Islande (38%) et le Luxembourg (43%) dans les trois plus mauvaises places. »

A lire : « Le stress au travail  » de Patrick Légeron, éd. Odile Jacob, 23,90 euros.


[1] Les 28 pays de l’Union européenne, plus l’Albanie, l’Islande, le Monténégro, la Macédoine, la Serbie, la Turquie, la Norvège et la Suisse.

Vos réactions

Sur le même sujet

Travail

Harcèlement moral : bientôt le procès de France Télécom ?

Harcèlement moral à grande échelle, suicides… 7 dirigeants de France Télécom, dont l'ex-patron Didier Lombard, sont menacés de poursuites judiciaires.

Travail

Le compte pénibilité entre pleinement en application

Depuis le 1er juillet, le compte pénibilité est entré entièrement en application avec six nouveaux risques pris en compte.

Travail

Le travail de nuit n'est pas sans risque pour la santé

Cancers, hypertension, troubles mentaux..., depuis 2007 déjà les études le prouvent : le travail de nuit est mauvais pour la santé des travailleurs.

Dans la même rubrique

Droits

Le compte pénibilité est définitivement entré en application

Le compte pénibilité est entré en application le 1er juillet dernier. Il concerne les salariés qui ont occupé les postes les plus difficiles.

Santé

Prévenir les Tms est un enjeu social et économique

Les troubles musculo-squelettiques coûtent 1 milliard d'euros par an aux entreprises. Ils sont la première cause de maladie professionnelle reconnue.

Santé

« Le stress au travail : un défi collectif »

Le stress au travail sera le thème principal de la Journée mondiale consacrée à la santé au travail, qui a lieu le 28 avril.

Nous suivre