Navigation article

Santé

« Liberté, égalité, santé » : le plaidoyer de Médecins du monde

Marilyn Perioli
©Marta NASCIMENTO/REA

L'organisation non gouvernementale (Ong) Médecins du monde lance un plaidoyer en forme de cri d'alarme aux candidats à la présidentielle. Elle leur demande de « défendre et améliorer l’accès effectif aux soins pour tous ».

Certes, la santé s'est invitée dans la campagne présidentielle 2017, mais l'accès aux soins pour les plus précaires et notamment l'aide médicale d'Etat (Ame) seront-il garantis ? Non, répond Médecins du monde qui lance un plaidoyer pour « défendre et améliorer l’accès effectif aux soins pour tous ».  L'Ong fait également des propositions.

Les propositions de Médecins du monde

- Intégrer l’Ame au sein du régime général de la Sécurité sociale, qui  faciliterait, par une simplification administrative, une maîtrise des dépenses publiques et mettrait fin à un régime que stigmatisant. « Déontologiquement, pour des soignants, on ne peut pas marginaliser ces patients. L'Ame est une mesure de santé publique qui ne peut être supprimée », alerte le Dr Françoise Sivignon, présidente de médecins du monde.

- L'Etat doit exercer un rôle de modérateur au niveau du prix des médicaments. Mdm donne l'exemple des nouveaux traitement contre l'hépatite C. Un vrai enjeu de santé publique.

- Solidarité envers les migrants : « Replacer l’accueil et la solidarité au cœur des politiques publiques » est « urgent et indispensable ».

L’Ong demande à la France de défendre « de manière inconditionnelle le principe de sanctuarisation des lieux de soins, des personnels soignants et humanitaires ».

Le plaidoyer de Médecins du monde.

Vos réactions

Sur le même sujet

Santé

Hépatites virales : faites-vous dépister

A l’occasion de la Journée nationale de lutte contre les hépatites, les associations lancent un appel d'incitation au dépistage.

Santé

Cancer : augmentation du taux de survie

En France on meurt moins du cancer mais de fortes inégalités territoriales persistent et la prévention n'est pas toujours au rendez-vous selon l'INCa.

Santé

Rire est bon pour la santé, c'est prouvé !

Le rire est bon pour la santé, mais qu'en est-il scientifiquement ? Interview du Dr Evelyne Chartier, médecin acunpuncteur à Clermont-Ferrand (63).

Dans la même rubrique

Prévention

Chaleur : une plate-forme téléphonique à votre service

Il fait chaud partout en France. Une plate-forme téléphonique : le 0800 06 66 66 est activée par le ministère de la Santé.

Jeunes

Développer les structures d'écoute pour les jeunes

Addictions, sexualité, sommeil, lieux d'accueil... La Quinzaine de la santé des jeunes, du 12 au 23 juin, propose de faire le point.

Éthique

Le Conseil constitutionnel valide l'arrêt des traitements pour les patients en fin de vie

Le Conseil constitutionnel valide la procédure d’arrêt des traitements par les médecins pour les patients en fin de vie et incapables de s'exprimer.

Nous suivre