Navigation article

Travail

Loi El Khomri : lourdes menaces sur la santé au travail, pour la Fmf

François Fillon
©Denis ALLARD/REA

La Fédération des mutuelles de France (Fmf) appelle tous les mutualistes à prendre part aux temps de mobilisation qui seront organisés partout en France à partir du 9 mars 2016.

Pour la Fédération des mutuelles de France (Fmf), la loi El Khomri, qui sera présentée en Conseil des ministres le 24 mars 2016, constitue une atteinte inadmissible aux droits des salariés. « En permettant la remise en cause des droits garantis par le Code du travail ou les accords de branches par de simples accords d’entreprises, c’est une régression sociale majeure que le Gouvernement propose. »

« Le texte proposé par la ministre du Travail fait peser de lourdes menaces sur la santé au travail », poursuit la Fmf dans un communiqué de presse. « La visite d’embauche est remplacée par une simple visite d’information et de prévention qui pourra être effectuée par des personnes autres que le médecin du travail. La visite biennale est supprimée. Ces mesures conduiront à éloigner le médecin du travail du salarié. En concentrant les visites sur les seuls postes “à risques”, l’avant-projet de loi transforme une médecine de prévention et d’accompagnement en une médecine de sélection en fonction de l’aptitude, laissant sans accompagnement des milliers de salariés. Les prérogatives de l’employeur sur la santé au travail sont, quant à elles, décuplées. L’obligation de reclassement d’un salarié sera laissée à la seule appréciation de l’employeur, sans contrepoids. La réforme de l’inaptitude facilitant le licenciement d’un salarié dont l’état de santé ferait obstacle à tout reclassement dans l’entreprise achève de donner une latitude immense au patronat. »

Les Mutuelles de France condamnent la logique de ce projet de loi où le salarié doit s’adapter et se conformer au travail, même si celui-ci présente des aspects potentiellement dangereux. 

Vos réactions

Sur le même sujet

Travail

Le compte pénibilité entre pleinement en application

A partir du 1er juillet, le compte pénibilité entre entièrement en application avec six nouveaux risques pris en compte.

Travail

Le travail de nuit n'est pas sans risque pour la santé

Cancers, hypertension, troubles mentaux..., depuis 2007 déjà les études le prouvent : le travail de nuit est mauvais pour la santé des travailleurs.

Travail

Bientôt des vélos dans les entreprises

Ségolène Royal annonce la publication du décret sur la réduction d’impôt pour la mise à disposition d’une flotte de vélos par les entreprises

Dans la même rubrique

Santé

Prévenir les Tms est un enjeu social et économique

Les troubles musculo-squelettiques coûtent 1 milliard d'euros par an aux entreprises. Ils sont la première cause de maladie professionnelle reconnue.

Santé

« Le stress au travail : un défi collectif »

Le stress au travail sera le thème principal de la Journée mondiale consacrée à la santé au travail, qui a lieu le 28 avril.

Mutualité

Mutuelle d'entreprise : ce qu'il faut savoir

La complémentaire santé en entreprise est devenue obligatoire depuis le 1er janvier 2016. Précisions.

Nous suivre