Navigation article

Femmes

Mutilations génitales féminines : une atteinte à la santé des femmes

Marilyn Perioli
DR campagne stop excision

On comptait 200 millions de victimes de mutilations génitales féminines dans le monde en 2016. Chiffre qui tend à baisser, mais très lentement d'après la dernière étude de l'Institution national d'études démographiques (Ined).

L'étude de l'Ined démontre que le nombre d'excisions a baissé dans le monde en 2016 mais très (trop) lentement. Selon l'Unicef, au moins 200 millions de filles et de femmes ont été mutiléess surtout en Indonésie, en Ethiopie, et en Egypte mais aussi au Yémen et en Irak. Mais il très difficile de connaître le chiffre exact, car certains pays ne pratiquent aucun recensement.

Les mutilations génitales féminines nuisent à la santé des femmes

Les mutilations génitales féminines (Mgf) 1, sont une atteinte à la santé des femmes d'autant qu'elles tendent à être pratiquées sur des fillettes de plus en plus jeunes, note l'Ined : avant 10 ans, dans la plupart des pays, et dans les nouvelles générations, avant l'âge de 5 ans.

« La prévalence des troubles uro-génitaux est plus importante tout au long de la vie. Les états post-traumatiques et les symptômes associés à des états dépressifs et anxieux sont plus fréquents qu’en population générale », insistent les auteurs de l'étude. On note aussi plus d'hémorragies, de risque d'infections, de stérilité, des douleurs menstruelles et, pendant la grossesse, de fistules vésico- ou recto- vaginales.

Leur situation est moins grave dans les pays où la prise en charge des femmes enceintes est plus médicalisée, ce qui diminue significativement les risques obstétricaux.

En France aussi vivent environ 53 000 femmes excisées. L'association Excision, parlons-en ! milite pour mettre fin à l'excision en informant sur les risques et les conséquences.

Voir la dernière campagne contre l'excision sur  : youtube.com.

 

  • 1. Ablation partielle ou totale du clitoris, et/ou des petites lèvres, avec ou sans les grandes, jusqu'à l'infibulation.

Vos réactions

Sur le même sujet

Femmes

Des affiches anti-Ivg dans le métro parisien

Une association d'extrême droite pro-vie a fait placarder sauvagement des affiches à l'effigie des candidats et dénonçant le droit à l'Ivg.

Femmes

L'entrave à l'avortement sur Internet est désormais pénalisée

Le Parlement a adopté une nouvelle loi étendant à Internet le délit d'entrave à l'Ivg, qui n'existait juqu'alors que pour les manifestations.

Femmes

Contre le cancer du col de l'utérus : l'indispensable frottis

La Semaine de prévention du cancer du col de l'utérus est l'occasion de rappeler que le frottis est indispensable tous les 3 ans à partir de 25 ans.

Dans la même rubrique

Maladies

Marcher pour faire connaître l'endométriose

Le 25 mars, une marche a eu lieu à Paris pour faire connaître l'endométriose, une maladie gynécologique douloureuse pouvant conduire à l'infertilité.

Sport

Sports de combat : place aux femmes

Boxe, savate, taekwondo ou encore krav maga, les sports de combat ne sont plus l'apanage des hommes forts. Ils séduisent de plus en plus les femmes.

Santé

Avc : 1ère cause de mortalité chez les femmes

Le nombre d'accidents vasculaires cérébraux est en baisse en France, mais c'est la 1ère cause de mortalité féminine devant le cancer du sein.

Nous suivre