Mutuelles

Mutuelle Entrain

Navigation mutuelle

Smh

Les ambassadeurs du dépistage : une idée de géant !

Après le Chru de Lille, la géante Nadège s’est arrêtée à Roubaix, le 14 octobre dernier, pour une nouvelle opération de sensibilisation aux risques et à la prévention du cancer du sein, en présence de la Smh.

© 123 RF

Et si chacun d’entre nous pouvait convaincre dix personnes de son entourage de l’intérêt du dépistage du cancer du sein ? Et si ces dix personnes relayaient à leur tour le message à dix autres personnes ? Chiche !

Créée dans la pure tradition des géants du Nord, Nadège 1 préside à ce réseau d’ambassadeurs initié par la Mutualité Française et porté pour l’occasion par la Smh. Sur le stand de la mutuelle, les personnes intéressées s’inscrivent pour recevoir leur « kit d’ambassadeur » : stylos, cartes et fiches explicatives. « Se faire dépister tôt permet une meilleure prise en charge du cancer », viennent de rappeler, dans leur conférence, Marie-Aurélie Delesalle et Perrine Fouvez, médecins- radiologues au CH de Roubaix.

« La mammographie permet de détecter les cancers de petite taille, avant qu’ils ne soient palpables ou que des symptômes apparaissent. S’il est détecté tôt, un cancer peut être guéri dans neuf cas sur dix et être soigné avec des traitements moins agressifs et moins mutilants. »

Hélène et Glawdys, élèves-infirmières, s’apprêtent à chanter la flash song 2 composée pour l’occasion : « C’est important de dédramatiser la prévention et de lever les tabous. Beaucoup de femmes renoncent à la mammographie par peur de l’annonce du résultat, ou parce qu’elles craignent d’avoir mal pendant l’examen. »

Sur les autres stands, on aborde lamaladie et son accompagnement en présence de socio-esthéticiennes, de diététiciennes et d’instructeurs sportifs.

Tandis qu’Agnès Le Lannic et Xiaoxin Yang, les deux championnes d’Europe de tennis de table, se lancent dans une démonstration endiablée, l’imperturbable Lydie continue à coudre sur sa machine d’élégants turbans roses. « Je suis moi-même passée par là, il y a deux ans, confie-t-elle, et j’ai eu l’idée de concevoir ces turbans de toutes les couleurs, faciles à porter et à enfiler et qui ne fassent surtout pas bonnet de malade ! » Marie-Christine Prokopowicz, infirmière en cancérologie et co-organisatrice de la journéene dit pas autre chose : « Avant d’être une malade, la patiente est d’abord
une personne. »

Marie-Hélène Olla

 

 

 

  • 1. Créée en 2015 par la Mutualité Française, la géante Nadège (Nous Agissons pour le Dépistage avec la Géante) est la première géante de prévention santé.
  • 2. Chanson prévue pour être jouée durant un événement. L’avoir répétée en amont permet, lorsque vient le moment de la chanter, de renforcer l’intensité de la manifestation.

Vos réactions

Dossier

Novembre 2016

Bien vieillir chez soi

Vieillir à la maison, dans son environnement familier, c’est le souhait de la majorité des seniors. Pour que ce soit possible des aides existent (...)

Sur le même thème

Smh

Une journée pour le bien-être au travail le 29 mars à Lille

La Smh organise le 29 Mars à Lille avec la Mutualité française Nord-Pas de Calais un colloque le  autour de la qualité de vie au travail.

Smh

Jean-Paul Benoit rend visite à la Mice

Jean-Paul Benoit, président de la Fédération des mutuelles de France a passé la journée du 2 mars dans l'Oise.

Smh

Moustaches militantes à l'Hôpital d'Arras

Relayant le mouvement international Movember, l’hôpital d’Arras s’est mobilisé pour une action de sensibilisation aux cancers masculins.

Nous suivre