Navigation article

Enfants

L'obésité infantile explose dans le monde

Marilyn Perioli
123RF

Le nombre d'enfants en surpoids ou obèses explose dans le monde, selon l'Oms. En Afrique, le nombre est passé de 4 millions en 1990 à 9 en 2013.

Le surpoids et l'obésité des enfants progresse fortement dans le monde. D'après une enquête de l'Organisation mondiale de la santé (Oms), le nombre de nourrissons et de jeunes enfants (de 0 à 5 ans) en surpoids ou obèses dans le monde s’est accru, passant de 32 millions en 1990 à 42 millions en 2013.

C'est en Afrique que le chiffre explose :  il est passé de 4 à 9 millions au cours de la même période. Si la tendance actuelle se poursuit, affirme l'Oms, le nombre de nourrissons et de jeunes enfants en surpoids atteindra 70 millions à l’horizon 2025. Et, faute d’intervention, les nourrissons et les jeunes enfants obèses le resteront vraisemblablement pendant toute leur enfance, leur adolescence et à l’âge adulte.

Obésité : quelles conséquences chez l'enfant ?

Les maladies développées à l'âge adulte sont multiples, comme des maladies cardio-vasculaires, des troubles musculo-squelettiques (notamment l’ostéoarthrite – maladie dégénérative des articulations fortement handicapante), certains cancers (endomètre, sein et côlon)...

L'Oms recommande de suivre une alimentation saine très tôt dans l'enfance et même pendant la grossesse, moment où un diabète gestationnel (une forme de diabète survenant pendant la grossesse) pourra se traduire par un poids de naissance accru ou un risque d’obésité ultérieur.

 

 

Vos réactions

Sur le même sujet

Enfants

Châtiments corporels : vers la fin de la fessée ?

Les députés ont voté l'interdiciton de « tout recours aux violences corporelles » envers les enfants, y compris la fessée.

Enfants

Les enfants les plus défavorisés sont en marge des progrès mondiaux

Dans le monde les enfants pauvres ne bénéficient pas des progrès. Si rien n'est fait d'ici à 30 ans ils deviendront de plus en pauvres selon l'Unicef.

Enfants

Mort subite du nourrisson : un body pour dormir sur le dos

« Je dors sur le dos, je jouerai sur le ventre », un body pour sensibiliser les parents à la mort subite du nourrisson. L'initiative se passe à Rouen.

Dans la même rubrique

Prévention

Sports violents : attention aux dents !

Boxe, Bmx..., les JO ont donné envie de faire du sport. Mais la pratique de ces sports extrêmes surtout chez les enfants inquiète les orthodontistes.

École

Versement de l'allocation de rentrée scolaire à partir du 18 août

L’allocation de rentrée scolaire versée à partir du 18 août. à 2,8 millions de familles  devraient être concernées cette année.

Santé

Téléphone portable, tablette... : usage limité pour les enfants

L'Agence sanitaire plaide pour un usage limité des appareils émettant des ondes électromagnétiques (téléphone portable, tablette), pour les enfants.

Nous suivre