Navigation article

Nutrition

L'obésité se stabilise en France

Marilyn Perioli
©123 RF

Bonne nouvelle : les chiffres de l'obésité et du surpoids se stabilisent en France, en revanche, la maigreur augmente chez les enfants et concerne maintenant une jeune fille de 11-14 ans sur cinq.

D’après l'étude parue dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire de l’Institut national de veille sanitaire1 les chiffres de l’obésité et du surpoids chez les adultes et les enfants se sont stabilisés en France, entre 2006 et 2015. Mais la maigreur augmente chez les enfants, et concerne une jeune fille de 11-14 ans sur cinq.

Chiffres à nuancer

L'obésité et le surpoids se sont stabilisés chez les adultes et les enfants, depuis 2006. Ils restent cependant élevés rappellent les auteurs, avec de fortes inégalités sociales, « la pauvreté, est un facteur aggravant de l'obésité » insiste le journal Le Monde et des disparités régionales. Selon les chiffres un adulte (de 18 à 74 ans) sur deux était en surpoids en 2015. Plus précisément : le taux d’obésité était deux fois plus élevé chez les 55-74 ans que chez les 18-39 ans. La prévalence du surpoids (obésité incluse) n’a pas évolué significativement entre 2006 et 2015, tant chez les garçons que chez les filles passant de 17,6% en 2006 à 16,9% en 2015 .

Le point notable de l'enquête est que la maigreur augmente significativement chez les enfants. Elle passe de 8,6 à 11,5% chez les garçons et de 8 à 14% chez les filles entre 2006 et 2015. Surtout chez les filles de 11 à 14 ans avec un chiffre passant de 4,3 à 19,6%.  Les auteurs parlent bien de maigreur et non pas d'anorexie. Ils n'avancent pas d'explications particulière sur cet aspect.

Dans ces deux études, la corpulence était enregistrée lors d’un examen de santé réalisé à domicile ou dans un centre d’examen de santé de l’Assurance maladie. Elle se mesure par le calcul de l’indice de masse corporelle (Imc), selon la formule suivante : poids en kg/(taille en m)2. Voici les valeurs de référence préconisées par l’Organisation mondiale de la santé (Oms) :
- Maigreur : IMC <18,5
- Normal : 18,5IMC <25
- Surpoids (hors obésité) : 25IMC <30
- Obésité : IMC ≥30

Selon l’Oms, le nombre d'obèses dans le monde a doublé depuis 1980 entraînant une hausse des maladies chroniques : diabète, maladies cardio-vasculaires… et chaque année, 2,8 millions de personnes décèdent des conséquences de leur surpoids ou de leur obésité.

 

  • 1. Rapport « Corpulence des enfants et des adultes en France métropolitaine en 2015 » (résultats de l'étude Esteban et évolution depuis 2006). Esteban a été réalisée sur un échantillon d’enfants de 6 à 17 ans et d’adultes de 18 à 74 ans résidant en France métropolitaine.

Vos réactions

Sur le même sujet

Nutrition

Prévenir l'anorexie chez les mannequins

Pour protéger la santé des mannequins sont publiés, seront désormais obligatoires le certificat médical et la mention « photographie retouchée ».

Nutrition

2 millions de Français souffrent de dénutrition

En France aussi, des personnes âgées, des enfants, des adultes, souffrent de dénutrition. Un Collectif est lancé pour alerter les pouvoirs publics.

Nutrition

Vous reprendrez bien un petit café ?

Les personnes buvant de trois à cinq tasses de café par jour auraient moins de risques de mourir prématurément de maladies cardiaques et de diabète.

Dans la même rubrique

Alimentation

Etiquetage nutritionel simplifié : 60 supermarchés sur la ligne de départ

Fin septembre, 60 supermarchés proposeront 4 systèmes d'étiquetage nutritionnels différents et simplifiés, en conditions réelles d'achat.

Alimentation

Etes-vous locavore ?

Manger de saison et respecter la nature, privilégier les produits locaux pour soutenir l'économie de proximité, telle est la philosophie du locavore.

Sport

Biarritz se met au sport sur ordonnance

La ville de Biarritz innove en créant un programme de prescription d'activités physiques sur ordonnance.

Nous suivre