Navigation article

Enfants

Pédopsychiatrie : une discipline en souffrance

Marilyn Perioli
©123 RF

Les pédopsychiatres sont en émoi. Ils alertent la ministre de la Santé sur la situation alarmante de leur discipline et le risque de sa disparition pure et simple.

La pédopsychiatrie est une branche de la médecine et en particulier de la psychiatrie, qui se consacre aux enfants et aux adolescents. Les pédopsychiatres prennent en charge les troubles du développement et en particulier les troubles anxieux, l'hyperactivité, les conduites addictives ou des troubles plus graves comme l'autisme, l'anorexie mentale, la boulimie, la schizophrénie...

Vers une disparition de la discipline ?

Cette discipline a donc toute sa place dans le paysage médical, mais elle est susceptible de disparaître. Depuis quelques années, en France, la pédopsychiatrie est en crise et les équipes de terrain font les frais de coupes diverses. C'est pourquoi les pédopsychiatres de la Fédération française de psychiatrie (Ffp-Cnpp), du Collège national des Universitaires de psychiatrie (Cnup), de la Société de l'Information psychiatrique (Sip) et du Syndicat des hôpitaux (Sph) alertent la Pr Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé et Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, sur leur situation.

Un article du site du Quotidien du médecin reprend les données du rapport du Sénateur et médecin Michel Amiel (PS), qui souligne que « le nombre de pédopsychiatres a été divisé par 2 en dix ans, et qu'il le sera encore dans les dix prochaines années. »

Dans une tribune, la sénatrice du Nord Michelle Demessine (Pcf) avait alerté en avril dernier, sur « les conditions de travail qui se dégradent, les protocoles administratifs qui font perdre le sens de leurs missions et qui se font au détriment de la prise en charge des patients ».

Plusieurs centres hospitalier comme Le Vinatier, dans la banlieue lyonnaise, dénoncent la « paupérisation globale de l’offre de soins ».

Les revendications des pédopsychiatres

Plus de budget pour travailler mais aussi une formation adaptée pour assimiler toutes les avancées de la pratique moderne de la psychiatrie, voilà quelques-unes des demandes des pédopsychiatres.

La prévention dans les troubles psychiques et/ou du développement est un sujet sur lequel les professionnels souhaitent plus de moyens. Enfin, ils souhaitent surtout rencontrer la ministre pour défendre leur profession et assurer une offre de soins adaptée à leurs jeunes patients et à leurs familles.

 

 

Vos réactions

Sur le même sujet

Enfants

« Même dans les pays à haut revenu, les progrès ne bénéficient pas à tous les enfants »

D'après l'Unicef, 1 enfant sur 5 dans les pays riches vit dans une pauvreté de revenus relative et 1 sur 8 est confronté à l'insécurité alimentaire.

Enfants

Faut-il interrompre les antidépresseurs pendant la grossesse ?

La prise d'antidépresseurs au cours de la grossesse n'augmenterait pas le risque d'autisme chez l'enfant à naître, d'après une enquête.

Enfants

« Nous voulons redonner le sourire aux enfants malades »

Catherine Faner, présidente de l'association 1, 2, 3 Soleil, s'engage aux côtés des enfants malades.

Dans la même rubrique

Environnement

Pas de jouets toxiques dans la hotte du Père Noël !

Quels conseils pour offrir des jouets écologiques à Noël ? Interview de Jennifer Maherou, de l'association Santé environnement.

Environnement

Pollution de l'air : responsable d'affections graves chez les enfants

« La pollution de l’air contribue au décès de 600 000 enfants de moins de cinq ans chaque année, dans le monde », d'après une enquête de l'Unicef.

Scandales sanitaires

Dépakine : un fonds d'indemnisation pour les victimes

La présidente de l'Association des victimes de la Dépakine se réjouit de la création d'un fonds d'indemnisation, annoncée pour la fin de l'année.

Nous suivre