Navigation article

Alimentation

Pommes de terre : à consommer avec modération

Anne-Marie Thomazeau

Selon une étude japonaise, la consommation trop régulière de pommes de terre sous toutes leurs formes augmenterait de manière significative les risques de développer un diabète de type 2.

Menée par des chercheurs du centre de cancérologie et de prévention des maladies cardio-vasculaires d'Osaka et publiée dans la revue Diabete Cares, l'étude regroupe trois recherches effectuées entre 1984 et 2010. Elles analysent les liens entre consommation de pomme de terres et risques de diabète de type 2 chez près de 200 000 volontaires professionnels de santé ne présentant aucun antécédent de problèmes cardiaques. 

Les chercheurs ont constaté que 15 000 nouveaux cas de diabète de type 2 étaient liés à une consommation régulière de pommes de terre riches en glucides. Ces derniers en sont donc arrivés à la conclusion qu'avec deux à quatre portions par semaine, les risques de développer un diabète de type de 2 augmentent de 7 %, et de 33 % avec plus de 7 portions par semaine. Les chercheurs recommandent donc de limiter la proportion de pommes de terre à une fois par semaine et de remplacer cet aliment par des céréales complètes : riz complet, quinoa...

Vos réactions

Sur le même sujet

Alimentation

Un logo nutrition sera apposé sur les aliments

Deux logos seront testés dans 50 grandes surfaces, puis destinés à être généralisés.

Alimentation

Fruits et légumes de printemps, un ravissement pour les papilles

Asperges, petits pois, cresson, fraises… au printemps, on profite pleinement des fruits et légumes gorgés de vitamines et bons pour la santé.

Alimentation

Au printemps : craquez pour les fruits et légumes

Petites carottes et pommes de terre nouvelles, cresson, fraises, de quoi se régaler au printemps tout en faisant le plein de vitamines.

Dans la même rubrique

Prévention

ObéCentre : un nouveau site consacré à l’obésité

ObéCentre, nouveau site dédié à l'obésité, est une initiative des professionnels de santé de la Région Centre et de l'agence régionale de santé.

Santé

Bien manger, une question d'équilibre

La viande, le gluten, le sucre, le gras… seraient mauvais pour la santé. Et si bien manger était une question d’équilibre et aussi… de plaisir ?

Jeunes

37 % des étudiants ont une alimentation déséquilibrée

37 % des étudiants interrogés dans un sondage Csa estiment avoir une alimentation déséquilibrée et du mal à pratiquer une activité physique régulière.

Nous suivre