Navigation article

Alimentation

Pommes de terre : à consommer avec modération

Anne-Marie Thomazeau

Selon une étude japonaise, la consommation trop régulière de pommes de terre sous toutes leurs formes augmenterait de manière significative les risques de développer un diabète de type 2.

Menée par des chercheurs du centre de cancérologie et de prévention des maladies cardio-vasculaires d'Osaka et publiée dans la revue Diabete Cares, l'étude regroupe trois recherches effectuées entre 1984 et 2010. Elles analysent les liens entre consommation de pomme de terres et risques de diabète de type 2 chez près de 200 000 volontaires professionnels de santé ne présentant aucun antécédent de problèmes cardiaques. 

Les chercheurs ont constaté que 15 000 nouveaux cas de diabète de type 2 étaient liés à une consommation régulière de pommes de terre riches en glucides. Ces derniers en sont donc arrivés à la conclusion qu'avec deux à quatre portions par semaine, les risques de développer un diabète de type de 2 augmentent de 7 %, et de 33 % avec plus de 7 portions par semaine. Les chercheurs recommandent donc de limiter la proportion de pommes de terre à une fois par semaine et de remplacer cet aliment par des céréales complètes : riz complet, quinoa...

Vos réactions

Sur le même sujet

Alimentation

Les distributeurs de boissons sucrées interdits dans les lieux publics

Les cantines, les centres de vacances et les établissements scolaires ne pourront plus proposer de boissons sucrées dans des distributeurs.

Alimentation

Manger sain : une question d'équilibre

Encore plus de légumineuses (surtout l'hiver), de fruits et de légumes, mais moins de viande et de sucres : telles sont les nouvelles recommandations.

Alimentation

E171, un additif pas clair

L'additif E171, présent dans les confiseries, chocolats... serait responsable de lésions précancéreuses chez le rat, d'après des chercheurs de l'Inra.

Dans la même rubrique

Santé

L'obésité, une « maladie de la civilisation »

L'obésité est une « maladie de la civilisation » pour le Dr Waysfeld, psychiatre et nutritionniste, qui commente la dernière enquête de l'Inserm.

Santé

L'obésité sévit surtout chez les plus pauvres

En France, l'excès de poids frappe surtout les plus pauvres, d'après une grande enquête publiée dans le Bulletin épidémiologique hebdomadaire.

Santé

Combattre l'obésité en taxant les boissons sucrées

L'Organisation mondiale de la santé lance un appel pour que les gouvernements taxent les boissons sucrées afin de lutter contre l'obésité.

Nous suivre