Navigation article

Environnement

« Près d'un quart des morts dans le monde découlent d’une cause liée à l'environnement »

Marilyn Perioli
©123RF

Un rapport de l'Organisation mondiale de la santé (Oms) dénonce les effets négatifs sur les humains de la pollution de l'air et de l'eau, des substances chimiques...

L'Organisation mondiale de la santé (Oms) attire l'attention dans un rapport (en anglais) paru le 15 mars, sur le rôle important de la pollution au sens large sur la mortalité et la santé des humains.

L’Oms souligne que, en 2012, 12,6 millions de morts étaient imputées à la « pollution de l’air, de l’eau et des sols, à l’exposition à des substances chimiques, au changement climatique, et les rayons UV ». Ces pollutions provoquent également de nombreuses maladies ou traumatismes chez les humains. La pollution de l’air est responsable de 8,2 millions de morts.

Quelles pathologies ?

Accident vasculaire cérébral (Avc), maladies cardiaques, cancers et maladies respiratoires sont les principales maladies causées par la pollution. Dans son rapport, l'Oms intègre aussi les diarrhées, qui occupent la 6e place dans la liste des 10 maladies recensées, car elles sont souvent induites par un mauvais réseau sanitaire, ce qui cause la mort de 846 000 personnes par an.

Objectif : « Sauver 1,7 million d’enfants de moins de 5 ans »

Les enfants sont très exposés à tous les types de pollution. « Une meilleure gestion de l’environnement permettrait de sauver chaque année » 1,7 million d’enfants de moins de 5 ans et 4,9 millions de personnes âgées. Comment ? L'Oms préconise de réduire les émissions de carbone, développer les transports collectifs, améliorer le réseau sanitaire, changer les modes de consommation pour utiliser moins de produits chimiques, se protéger du soleil, et imposer des interdictions de fumer.

L'Asie du Sud-Est détient le triste record du nombre de décès provoqués par l'environnement, avec un total de 3,8 millions. En deuxième position, se place la région Pacifique (3,5 millions), suivie par l'Afrique (2,2 millions), l'Europe (1,4 million), le Moyen-Orient (854 000) et l'Amérique (847 000).

Vos réactions

Sur le même sujet

Environnement

Pas de jouets toxiques dans la hotte du Père Noël !

Quels conseils pour offrir des jouets écologiques à Noël ? Interview de Jennifer Maherou, de l'association Santé environnement.

Environnement

Les femmes enceintes exposées à des perturbateurs endocriniens

Bisphénol A, phtalates... les femmes enceintes sont exposées à des perturbateurs endocriniens qui peuvent avoir un effet néfaste sur le fœtus.

Environnement

Se protéger de la pollution

La France traverse un épisode de pollution aux particules depuis fin novembre qui atteint un pic ces derniers jours. Comment s'en protéger ?

Dans la même rubrique

Santé

Perturbateurs endocriniens : définition « trop restrictive » pour le Sénat

Le Sénat juge « trop restrictive » la définition de l'Union européenne sur les perturbateurs endocriniens. Quid des cosmétiques et des plastiques ?

Santé

Pollution et démence : un lien ?

Pollution et santé mentale ne font pas bon ménage, surtout si l'on vit à moins de 50 m d’une voie de circulation importante, d'après une enquête.

Santé

Perturbateurs endocriniens : comment réduire l'expositon ?

Les perturbateurs endocriniens sont des substances qui modifient notre sytème hormonal. Ils sont présents dans beaucoup d'objets de notre quotidien.

Nous suivre