Navigation article

Dépendance

Prévenir la perte d'autonomie chez les personnes âgées

Marilyn Perioli
©123

Le programme santé pour les personnes âgées en perte d'autonomie de plus de 75 ans, conçu pour faciliter leur parcours de soins, est élargé à seize territories, au lieu de neuf.

Le programme de santé pour les personnes âgées en perte d'autonomie Paerpa a pour objectif de faciliter le parcours de santé des personnes âgées de plus de 75 ans. « Il vise en particulier à maintenir, autant que possible, les personnes âgées à leur domicile et à améliorer leurs prises en charge sociales et médicales, en renforçant la coordination entre acteurs et en faisant évoluer significativement les modalités d’échanges entre eux. » explique le ministère de la Santé. Ce programme va être élargé à 16 territoires comme l'est du Var, la Haute Corse, le roannais... au lieu de 9 actuellement.

Un programme en réseau

Le programme Paerpa bénéficiera à près de 550 000 personnes âgées de plus de 75 ans (contre 190 000 actuellement). 
L'objectif ? Prévenir leur perte d’autonomie en les maintenant, autant que possible, à leur domicile, en évitant les hospitalisations inutiles et en améliorant leurs prises en charge sociales et médicales.

Concrètement, cela se traduira par une meilleure coordination entre les différents services : hôpital, Ehpad, services sociaux, centre local d’information et de coordination (Clic)..., et donc un meilleur suivi de la personne âgée en surveillant les facteurs comme la dépression, la dénutrition, les problèmes liés aux médicaments, prévenant les chutes...

Les personnes de 75 ans et plus représentent 9 % de la population française. En 2060, elles seront 12 millions.

« Le combat pour l’égalité devant la santé, pour l’accès aux soins, pour une médecine de proximité à l’écoute des patients passe par l’égalité entre les territoires. C’est en changeant notre organisation, au plus près des attentes de nos populations, et en apprenant à travailler ensemble que nous améliorerons partout en France l’état de santé de nos concitoyens.», a déclaré Marisol Touraine, ministre de la Santé.

La carte du programme Paerpa (les nouveaux territoires sont en vert).

Vos réactions

Sur le même sujet

Dépendance

Loi sur le vieillissement : et si vous donniez votre avis ?

Cap retraite lance une consultation sur les Français et cette loi. A chaque participation, elle versera 5 euros à une association. A vos claviers.

Dépendance

Chutes des personnes âgées : un coût de 2 milliards d’euros pour la société

1 personne sur 3 âgée de plus de 65 ans est victime d’une à plusieurs chutes par an. Elles sont responsables de 12 000 décès annuels.

Dépendance

La santé des aidants en question

Près de la moitié des aidants en charge d'un proche malade, handicapé ou âgé, rencontrent des problèmes de santé qu'ils n'avaient pas auparavant.

Dans la même rubrique

Seniors

Changer le regard sur le vieillissement

La loi sur l’adaptation de la société au vieillissement a été adoptée le 14 décembre. Les proches aidants pourront bénéficier d'un droit au répit.

Addictions

Le Sénat dit oui à l'expérimentation des salles de shoot

Le Sénat a donné son feu vert à l'expérimentation des salles de consommation de drogues, dont la première devrait voir le jour à Paris début 2016.

Seniors

Services de téléassistance : faut-il vraiment s'y fier ?

Pas vraiment, à en croire l'Institut national de consommation, qui a mené son enquête.

Nous suivre