Navigation article

Social

Réagir en cas d'attaque terroriste

Anne-Marie Thomazeau

Au lendemain des attentats de Bruxelles, le Gouvernement français renouvelle ses conseils pour se préparer et se protéger face à la menace terroriste.

Face à la menace terroriste, le Gouvernement a relancé une campagne de sensibilisation avec une affiche construite autour de 3 mots d'ordre : « s'échapper, se cacher, alerter ».

S'échapper est la première des consignes de sécurité. En cas d'attaque terroriste, il faut en premier lieu localiser le danger pour s'en éloigner. Il est important de ne pas s'exposer et, si possible, d'aider les autres personnes à s'échapper. On s'efforcera de dissuader toute personne de pénétrer dans la zone de danger.

S'il est impossible de s'échapper, il est impératif de se cacher, en s'enfermant et se barricadant, en éteignant la lumière et en coupant le son des appareils. On évitera de s'approcher des ouvertures en s'allongeant au sol et on n'oubliera pas de couper la sonnerie et le vibreur de son téléphone.

Alerter est la troisième consigne de sécurité. Dès que l'on est en sécurité, on peut appeler le 17 ou le 112. Il est recommandé de ne pas courir vers les forces de l'ordre et de garder les mains levées et ouvertes sans faire de mouvement brusque.

Vos réactions

Sur le même sujet

Social

Le « Pacte pour la santé globale des plus vulnérables » de la Croix-Rouge

Problèmes de santé et vulnérabilité, une situation redoutée par 93 % des Français, d'après le dernier rapport de la Croix-Rouge.

Social

Les recettes de la journée de solidarité 2016

Entre 2004 et 2016, la journée de solidarité, initialement fixée au lundi de Pentecôte, a rapporté 28 milliards d'euros pour financer la dépendance.

Social

Vacances : et si vous pensiez au tourisme social ?

Vous souhaitez partir à la découverte d’une région et de ses habitants ? Le tourisme social est fait pour vous !

Dans la même rubrique

Handicap

Bientôt la « carte mobilité inclusion » pour les personnes handicapées

Bonne nouvelle pour les personnes handicapées. La « carte mobilité inclusion » remplacera les cartes de priorité, d’invalidité et de stationnement.

Droits

Une loi pour faciliter la vie des aidants

La loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement consacre un volet important aux aidants.

Femmes

A lire : « Libre d'être femme »

Dans son livre, Catherine Bensaid, psychiatre, dessine le portrait de la femme d'aujourd'hui : plus libérée mais pas tout à fait libre.

Nous suivre