Navigation article

Médicaments

Recyclage : pour les médicaments aussi

Marilyn Perioli
©123 RF

En 2016, les Français ont rapporté à leur pharmacie près de 12 000 tonnes de médicaments non utilisés, d'après l'association Cyclamed, chargée d'organiser la récupération de ces médicaments.

Le recyclage, ça marche aussi pour les médicaments et les Français en sont conscients car en 2016, ils ont rapporté à leur pharmacie près de 12 000 tonnes de médicaments non utilisés, d'après l'association Cyclamed, 1qui récupère des médicaments.

Le recyclage en chiffres

La collecte s'est élevée à 11 884 tonnes uniquement pour les médicaments et 15 874 tonnes si l'on ajoute les emballages et les produits de parapharmacie (15 477 en 2015).

Chaque Français a rapporté en pharmacie en moyenne 181 grammes de médicaments. La palme d'or revient à à trois régions : la Bourgogne-Franche-Comté (225 grammes par habitant), les Hauts-de-France (217) et les Pays de la Loire (200).

Des Français motivés

Les Français jouent le jeu du recyclage : 80 % d'entre eux, déclarent déposer leurs médicaments non utilisés chez le pharmacien, dont les 3⁄4 d’entre eux les rapportent toujours.

D'après Cyclamed, ce sont surtout les plus de 50 ans (86%), les femmes (85 %), les personnes habitant des communes rurales qui participent à cette action. Les chiffres montrent une mobilisation forte et une fidélisation de la pratique.

Cerise sur le gâteau : un quart des personnes déposant leurs médicaments en pharmacie déclare déjà séparer les boîtes en carton et notices pour les recycler avant de rapporter leurs médicaments. 75 % de ceux qui ne le font pas encore, seraient prêts à le faire.

A quoi ça sert ?

Le recyclage des médicaments est un geste citoyen et très facile à réaliser. Il suffit de faire le ménage dans nos pharmacies en triant les produits périmés, utilisés ou non, de jeter les boîtes et les notices dans les poubelles du tri sélectif et de rapporter le tout dans un sac chez le pharmacien. Ensuite, l'association Cyclamed les récupère pour les faire incinérer dans une usine en toute sécurité.

La collecte des médicaments, suivie de leur incinération, a permis d'éclairer et de chauffer l'équivalent de 7 000 logements tout au long de l'année.

 

 

 

  • 1. L’association Cyclamed, agréée par les pouvoirs publics, a pour mission de collecter et de valoriser les Médicaments non utilisés (Mnu) à usage humain, périmés ou non, rapportés par les patients dans les pharmacies.

Vos réactions

Sur le même sujet

Médicaments

Hépatite C : baisse du prix des traitements

Marisol Touraine, ministre de la Santé, a annoncé une baisse du prix des traitements innovants contre l'hépatite C, à partir du 1er avril.

Médicaments

Médicaments : 91 spécialités pointées du doigt

La revue indépendante Prescrire pointe du doigt 91 médicaments à écarter. Pas de Pilule d'Or ni de Palme du conditionnement dans son dernier palmarès.

Médicaments

Le Conseil économique et social s'engage pour une régulation du prix des médicaments innovants

Comment réguler le prix des médicaments innovants et faire en sorte qu'ils soient accessibles au plus grand nombre ? Le Cese fait ses propositions.

Dans la même rubrique

Sida

L'espérance de vie des séropositifs a augmenté de dix ans

Grâce aux trithérapies, l'espérance de vie des séropositifs a augmenté d'environ dix ans en Europe et en Amérique du Nord, d'après une étude.

Scandales sanitaires

Scandale de la Dépakine : « Je ne pouvais pas me taire »

Marine Martin a révélé il y a six ans le scandale de la Dépakine, un antiépileptique dangereux lorsqu'il est pris au cours de la grossesse. Interview.

Scandales sanitaires

Dépakine : les victimes lancent une action de groupe contre Sanofi

Première en France : les victimes de la Dépakine (un anti-épileptique prescrit à tort aux femmes enceintes) lancent une action contre Sanofi.

Nous suivre