Aidants

Navigation rubrique

Aidants

Journée des aidants : des formations gratuites

Pour soutenir les aidants dont la charge est souvent source de stress et de fatigue, France Alzheimer propose des formations gratuites. Interview de Jean Cré, ancien aidant, formateur bénévole.

Marilyn Perioli
©Cedric POULMAIRE/REA

Plus de 8 millions de personnes accompagnent un proche en situation de maladie ou de handicap. Le 6 octobre, une Journée nationale est consacrée à ces aidants familiaux, pour rendre plus visibles leurs actions et les soutenir dans leur quotidien.

L'association France Alzheimer propose des formations gratuites mais aussi des cafés-rencontres, des plates-formes d'écoute... animés par des bénévoles. Jean Cré, ancien aidant nous livre son témoignage de formateur.

Comment avez-vous connu la formation des aidants ?

J'ai accompagné mon épouse qui avait la maladie d'Alzheimer. La maladie vous précipite dans l'inconnu. Vous êtes obligé de vous débrouiller seul. Heureusement l'association France-Alzheimer a pu m'apporter une aide. Après le décès de mon épouse, j'ai décidé de me lancer dans la formation et d'être bénévole. Aujourd'hui, je me rends utile auprès d'autres aidants, en leur dispensant une formation gratuite.

En quoi consiste cette formation ?

Elle est proposée aux aidants non professionnels (famille, amis, voisins...) Elle est co-animée par un binôme formateur : psychologue et bénévole. On apporte des connaissances sur la maladie et des conseils pratiques mais c'est surtout un partage des vécus de chacun, un échange, un moment de parole pour les aidants. La formation d'une durée de 14 heures est composée de cinq à six séances, espacées dans le temps.

Pensez-vous que les aidants sont assez accompagnés ?

Non, pas du tout. Il y a un grand vide. Malgré le travail des associations et l'implication des bénévoles, ce n'est pas suffisant. Il faudrait que les pouvoirs publics les aide davantage. Les aidants sont épuisés physiquement, moralement et mettent leur santé en danger. Les associations devraient avoir beaucoup plus de relais partout en France.

Renseignements aidants.francealzheimer.org

Journée nationale des aidants le 6 octobre, ici.

Quelques chiffres :

Les aidants

La majorité des aidants sont des femmes, âgées de 58 ans en moyenne. 44 % sont des conjoints. 21 % sont des enfants. 13 % des parents. 21 % des proches (amis, voisins...). Dans l'aide aux enfants en situation de handicap, l'aidant principal est la mère dans 82 %  des cas, et le père dans seulement 6 % des cas.

Les aidés

Personnes âgées : 1,2 millions de personnes âgées dépendantes en 2012. 860 000 personnes sont atteintes de la maladie d'Alzheimer.

Personnes en situation de handicap : 9,6 millions.

(Source enquête réalisée par l'Association française des aidants).

 

Vos réactions

Dossier

Mars 2017

Santé : les chantiers du prochain quinquennat

Les questions de santé et de protection sociale sont au coeur de la campagne pour l’élection présidentielle. Viva fait le point.

Sur le même thème

Aidants

Un livre blanc pour les aidants « actifs »

Les aidants actifs sont nombreux à accompagner des proches, malades d'Alzheimer. 72 % ressentent un impact négatif sur leur concentration au travail.

Aidants

Un Centre national pour les soins palliatifs

Marisol Touraine annonce la création d'un Centre national pour les soins pallatifs.

Aidants

1 aidant sur 5 consacre plus de 40 heures par semaine à son proche

En 2014, la France comptait 4,3 millions d'aidants familiaux pour 8,4 millions de personnes âgées. Des situations souvent complexes et difficiles.

Nous suivre