Audition-vision

Navigation rubrique

Audition-vision

Les orthoptistes réaliseront les bilans visuels

Les orthoptistes qui exercent dans des cabinets groupés avec un ophtalmologiste sont autorisés à réaliser le bilan visuel d'un patient, pour la prescription de lunettes. Cela permettrait de réduire les délais d'attente chez les ophalmogistes.

Marilyn Perioli
©123RF

La mesure était prévue dans la loi Santé, le décret est paru au Journal officiel. Les orthoptistes qui exercent dans des cabinets de médecins ophtalmologistes sont autorisés à réaliser le bilan visuel d'un patient pour la prescription de lunettes.

Réduire les délais d'attente chez l'ophtalmologiste

Il faut environ entre deux et quatre mois de délai pour obtenir un rendez-vous chez un ophtalmologiste en France. Pour répondre aux attentes des patients, désormais un orthoptiste qui exerce en cabinet pourra intervenir sur la « préparation de l'examen médical », précise le texte, et réaliser le bilan visuel d'un patient pour la prescription de lunettes. Il pourra également réaliser des séances « d'apprentissage à la manipulation et à la pose de lentilles de contact ».

La ministre de la Santé Marisol Touraine veut, par cette mesure, généraliser la coopération entre ophtalmologistes et orthoptistes testée depuis 2013 dans les Pays de la Loire.

 

Vos réactions

Dossier

Novembre 2016

Bien vieillir chez soi

Vieillir à la maison, dans son environnement familier, c’est le souhait de la majorité des seniors. Pour que ce soit possible des aides existent (...)

Sur le même thème

Audition-vision

Renforcement des missions des opticiens

Depuis le 17 octobre 2016, les opticiens bénéficient de nouvelles missions. Ils pourront notamment renouveler la prescription de lentilles.

Audition-vision

Le glaucome, une maladie silencieuse

Des dépistages vont être organisés dans plusieurs villes en France en octobre. 1 million de Français sont concernés, mais la moitié ne le savent pas.

Audition-vision

Les appareils auditifs en vente dans les pharmacies

Les pharmaciens pourront vendre « des assistants d’écoute préréglés d’une puissance maximale de 20 décibels » (appareils auditifs).

Nous suivre