Sport

Navigation rubrique

Sport

Le sport, bénéfique quand on a un cancer

Amélioration de la qualité de vie, baisse du risque de dépression, diminution de la fatigue, réduction du risque de rechute, amélioration de la survie... l'activité physique est bénéfique pour les personnes atteintes d'un cancer.

Marilyn Perioli
©123RF

Quand on est atteint d'un cancer, pratiquer un sport encadré par un éducateur sportif formé aux spécificités de cette maladie présente de nombreux avantages tant physiques que psychologiques : amélioration de la qualité de vie, baisse du risque de dépression, diminution de la fatigue, réduction du risque de rechute, amélioration de la survie....

L'activité physique a même été reconnue comme thérapeutique non médicamenteuse par la Haute Autorité de santé (Has) en 2011. Mais certains freins persistent, d'après la dernière enquête de la Fédération Cami sport & cancer.

Sport et cancer, un couple gagnant-gagnant

Concilier sport et cancer, une belle idée mais quelquefois difficile à mettre en œuvre pour les malades. Et même si trois patients sur quatre pratiquent une activité physique malgré leur maladie, 13% ont arrêté à cause d'elle.

En cause, la lourdeur des traitements, la fatigue, le manque de motivation, les douleurs. Mais l'enquête de Cami sport & cancer démontre également que le principal frein à la pratique sportive en cancérologie est la méconnaissance des programmes d'activité physique spécifiques, pourtant spécialement conçus pour les personnes atteintes d'un cancer.

En effet, à peine 55 % des patients connaissent leur existence. Information méconnue également par un tiers des professionnels de santé. D'ailleurs, pratiquer une activité sportive est une démarche personnelle pour 79 % des patients, nous informe l'enquête.

De nombreux programmes existent en ville ou à l'hôpital pour les personnes atteintes d'un cancer comme le Médiété® mis en place par la Cami. L'objectif est de permettre à chacun - patients en traitement ou en rémission, jeunes ou vieux, sportifs ou sédentaires... - de se réapproprier son corps. Les cours sont dispensés par des éducateurs médico-sportifs formés à cette méthode ainsi qu'aux aspects médicaux, physiques et psychologiques du cancer et aux effets des traitements via un diplôme universitaire « Sport et Cancer ». Il existe aujourd'hui environ 60 centres répartis dans une vingtaine de départements où l'on dispense le Médiété®.

Vos réactions

Dossier

Novembre 2016

Bien vieillir chez soi

Vieillir à la maison, dans son environnement familier, c’est le souhait de la majorité des seniors. Pour que ce soit possible des aides existent (...)

Sur le même thème

Seniors

Pour les seniors, vive le sport !

80 % des seniors pensent qu'une activité sportive aurait des effets positifs sur leur santé, d'après la Fédération de gymnastique volontaire.

Handicap

« Les jeunes sont prêts à changer leur regard sur le handicap »

Amputé des quatre membres à la suite d'un accident, Philippe Croizon se réjouit du regard que posent les jeunes aujourd'hui sur le handicap..

Sport

Sport : le certificat médical valable trois ans

Le certificat médical de non contre-indication à la pratique d’un sport amateur est désormais valable trois ans pour les enfants et les adultes.

Nous suivre