Navigation article

Femmes

Tous les actes de l'Ivg remboursés à 100 %

Marilyn Perioli
DR

Marisol Touraine a annoncé que toutes les étapes nécessaires pour une interruption volontaires de grossesse (Ivg) seront intégralement remboursées par la Sécurité sociale, dès avril.

L'interruption volontaire de grossesse (Ivg) est remboursée à 100 % depuis le 31 mars 2013, mais les autres actes nécessaires ne l'étaient pas jusqu'à présent.

Désormais, les femmes qui souhaitent mettre un terme à leur grossesse obtiendront un remboursement à 100 % ,que ce soit pour l’Ivg elle-même, les consultations, les différentes analyses ainsi que les échographies. Pas d'avance de frais donc.

La ministre de la Santé, Marisol Touraine a annoncé que ces mesures seront opérationnelles dès le 1er avril 2016.

La loi de santé a également supprimé le délai de réflexion d’une semaine et a renforcé l’offre de proximité. Les sages-femmes pourront réaliser des Ivg médicamenteuses et les centres de santé des Ivg instrumentales, a rappelé la ministre.

Cette annonce est survenue quelques jours après la polémique concernant les sites contre cette interruption volontaire de grossesse. Marisol Touraine souhaite lutter contre certains sites anti-Ivg qui arrivent en tête de liste sur Internet. Elle a affirmé qu’un nouveau système de référencement avait été mis en place. Payant, il a la particularité de favoriser l’accès au site gouvernemental en faveur pour l’Ivg lors d’une requête. Cette pratique est courante sur le Web, car elle fait partie des stratégies choisies par certains sites qui souhaitent améliorer leur placement sur Google.

Ivg, le bon site.

 

Vos réactions

Sur le même sujet

Femmes

A lire : « Libre d'être femme »

Dans son livre, Catherine Bensaid, psychiatre, dessine le portrait de la femme d'aujourd'hui : plus libérée mais pas tout à fait libre.

Femmes

Couple : quand le piège se referme

Elles ne sont pas heureuses dans leur couple, et pourtant elles restent... Pourquoi ?

Femmes

La santé des femmes, un tableau en demi-teinte

Le 8 mars, journée dédiée aux femmes, nous faisons le point sur leur santé. Le tabac est le premier facteur de risque pour elles.

Dans la même rubrique

Maladies

Lien entre endométriose et fausse couche

Il existe un lien entre l'endométriose, cette maladie gynécologique douloureuse, et le sur-risque de fausse couche, d'après une étude de l'Inserm.

Procès 2013
Scandales sanitaires

Prothèses Pip : quatre ans ferme en appel pour Jean-Claude Mas

Jean-Claude Mas, fondateur de la société Pip, dont les prothèses mammaires étaient défectueuses, a été condamné en appel à quatre ans de prison ferme.

Social

Les femmes sont plus diplômées que les hommes

En France, les femmes sont aujourd’hui plus diplômées que les hommes, d'après l'Institut national d'études démographiques (Ined).

Nous suivre