Navigation article

Cancer

Un médicament contre le cancer du sein aurait entraîné 5 décès

Une enquête de pharmaco-vigilance a été ouverte en septembre sur le docétaxel. Les résultats seront présentés le 28 mars.

C'est en août dernier que se sont produits les derniers décès, mais c'est seulement cette semaine que l'Agence nationale de sécurité du médicament et l'institut national du cancer (Inca) ont adressé une lettre à tous les professionnels de santé. La question est grave, car le docétaxel représente plus de 50 % du marché. Le cancer du sein est le plus férquent chez la femme avec 50 000 nouveaux cas par an en France. L'Institut Curie a déclaré le 4 février dernier auprès de l'Agence nationale de sécurité du médicament le décès d'une patiente survenu au décours de sa première cure de docétaxel. Un premier décès similaire le 1er juin 2016 avait également fait l'objet d'un signalement par l'Institut Curie. Devant la survenue, dans un espace-temps inhabituel, de ces deux cas similaires à l'Institut Curie ainsi que dans d'autres établissements de santé en France, l'Institut Curie a, par mesure de précaution, stoppé l'utilisation du docétaxel pour les traitements des cancers du sein. Ce médicament est remplacé par le paclitaxel. 
Ces mesures de précautions s'appliquent immédiatement. 
Dans l'attente des résultats de l'enquête diligentée par l'Agence nationale de sécurité du médicament, « l'Institut Curie met en œœuvre toutes les mesures thérapeutiques et organisationnelles nécessaires afin de garantir les meilleures qualité et sécurité de prise en charge à ses patientes », précise le Dr Marc Estève, directeur de l'ensemble hospitalier.

Vos réactions

Dans la même rubrique

Environnement

Bien-être

Alimentation

Vive l'olive

Santé

Protection sociale

Société

Seniors

Environnement

Coup de cœur de la rédaction