Navigation article

Solidarité

Yann Arthus-Bertrand rend hommage aux patients

Anne-Marie Thomazeau

Une série de portraits de patients chroniques réalisés par Yann Arthus-Bertrand est affichée durant tout le mois de janvier sur les grilles du Conseil économique social et environnemental à Paris

« Si j’ai accepté de participer à cette campagne de sensibilisation du grand public sur la prise en charge des maladies chroniques à domicile, c’est en grande partie parce que je suis moi-même concerné. J’ai vu, au jour le jour, ma femme, Anne, se battre contre la maladie de Parkinson, se battre pour être bien soignée, et surtout se battre pour continuer à vivre, heureuse à mes côtés. Je suis un témoin privilégié de la force de ces personnes, atteintes par une maladie chronique ou un handicap, qui arrivent malgré tout à vivre pleinement leurs passions. Voilà pourquoi j’ai souhaité, avec ces portraits, leur rendre hommage et saluer le courage de ces patients qui, malgré les difficultés, savent se dépasser pour vivre, tout simplement » déclare Yann Arthus-Bertrand.

Le développement des maladies chroniques, lié notamment au vieillissement de la population, est l’un des grands enjeux auquel notre système de santé doit répondre. Certes, les progrès thérapeutiques observés ces dernières années et la recherche d'une meilleure allocation des ressources permettent et obligent au « virage ambulatoire », avec plus de soins réalisés en ville et une limitation du recours à l’hôpital, qui doit se recentrer sur son cœur de métier. Mais la société doit également à ces patients, toujours plus de nombreux, les conditions d'une vie normale à domicile. Autant que tout autre, un patient chronique doit pouvoir aller au bout de ses projets !
C'est ce que les partenaires de la 5e semaine de la santé à domicile - la Fédération des Psad (Prestataires de santé à domicile), et quatre associations de patients, la Ffaair, la Fédération française des diabétiques, l'Unisep et France Parkinson –, ont souhaité montrer.
Six portraits de patients ont été réalisés par Yann Arthus-Bertrand. Ces portraits sont affichés sur les grilles extérieures du Conseil économique, social et environnemental* à Paris.
Ces portraits sont par ailleurs reproduits dans un livre édité par la Fédération des Psad. Cet ouvrage met en avant le fait que surmonter sa maladie chronique ou son handicap est possible.

* Avenue Albert-de-Mun, 75016 Paris, métro Iéna ou Trocadéro.

Vos réactions

Sur le même sujet

Solidarité

L'été des bouquins solidaires

Pour la 13e année, les éditions Rue du Monde organisent l'Eté des bouquins solidaires. Pour 2 livres achetés, un est offert à un enfant défavorisé.

Solidarité

Emmaüs veut concurrencer le Boncoin.fr

Emmaüs lance un site de vente sur internet. Un "boncoin.fr" pour aider les exclus. A Viva, on aime.

Solidarité

Un coup de fil à une personne âgée ?

Avis de recherche de bénévoles pour téléphoner à des personnes âgées vivant isolées via l'association Au bout du fil.

Dans la même rubrique

Enfants

Les enfants les plus défavorisés sont en marge des progrès mondiaux

Dans le monde les enfants pauvres ne bénéficient pas des progrès. Si rien n'est fait d'ici à 30 ans ils deviendront de plus en pauvres selon l'Unicef.

Social

Les « Charter Awards » récompensent les communes les plus zélées pour expulser les étrangers

Le Festival de Cannes est terminé. Place aux « Charter Awards », un événement qui récompense les communes les plus zélées pour expulser les étrangers.

Social

Les associations réclament « un état d'urgence social »

34 associations exigent « un état d’urgence social » pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion en 2016.

Nous suivre